Joey Bada$$: engagement total ***1/2

All-Amerikkkan Bada$$, de Joey Bada$$... (IMAGE FOURNIE PAR PRO ERA/CINEMATIC)

Agrandir

All-Amerikkkan Bada$$, de Joey Bada$$

IMAGE FOURNIE PAR PRO ERA/CINEMATIC

La PresseAlain Brunet 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

All-Amerikkkan Bada$$ est le deuxième album studio de Jo-Vaughn Virginie Scott, alias Joey Bada$$. B4.Da.$$, son premier, et Summer Knights, un de ses excellents mixtapes, suggéraient des alliages néo-boom bap, sous-genre jazzy soul en vogue dans les années 90.

Cette fois, la nusoul l'emporte largement dans la proposition d'ensemble, le jazz y apparaît parfois à titre ornemental, sans plus.

Ce désir d'accessibilité s'accompagne d'une plus grande clarté dans le propos «conscious», prédominant dans la rhétorique.

Brutalité policière, racisme systémique, sentiment d'impuissance, colère larvée et autres «fuck Donald Trump» émaillent le discours du vingtenaire plus engagé que jamais.

Dans la pièce Temptation, d'ailleurs, on retiendra cette citation très touchante d'un enfant noir sur sa propre oppression. Une douzaine de titres accrocheurs au programme, interventions de J. Cole, ScHoolboy Q, Styles P., du reggaeman Chronixx ou de ses potes du collectif Pro Era. Ces derniers participent aussi au beatmaking, tout comme DJ Khalil et Statik Selektah.

* * * 1/2

HIP-HOP. All-Amerikkkan Bada$$. Joey Bada$$. Pro Era/Cinematic.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer