• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Anita Pallenberg, muse des Rolling Stones, s'éteint à 73 ans 

Anita Pallenberg, muse des Rolling Stones, s'éteint à 73 ans

Anita Pallenberg et Keith Richards à la première... (ARCHIVES AP)

Agrandir

Anita Pallenberg et Keith Richards à la première du film des Beatles Yellow Submarine, en 1968 à Londres.

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Anita Pallenberg, l'actrice et mannequin qui fut la muse des Rolling Stones, compagne de Brian Jones puis de Keith Richards, est décédée à l'âge de 73 ans.

Sa mort mardi, dont la cause n'a pas été précisée, a été annoncée par ses amis. Anita Pallenberg vivait la plupart du temps à Londres, avec des séjours réguliers à la Jamaïque, mais le lieu de son décès n'a pas été immédiatement confirmé.

«Une femme remarquable. Elle sera toujours dans mon coeur», a tweeté mercredi Keith Richards, avec qui elle avait eu trois enfants, dont un décédé peu après sa naissance. Ils étaient restés en bons termes malgré leur séparation dans les années 1970.

Marianne Faithfull lui a aussi rendu hommage sur Facebook. «Elle m'a tant appris, surtout quand nous avons arrêté la drogue. (...) Adieu mon amour, bon vent», a écrit la chanteuse et actrice britannique qui fut la compagne de Mick Jagger à la fin des années 60.

Pallenberg était une vraie globe-trotteuse: arrivée à New York au début des années 60, elle avait intégré le cercle d'artistes autour d'Andy Warhol, avant de partir pour Paris pour y travailler comme mannequin.

Elle devint ensuite actrice, décrochant des rôles au cinéma comme dans Barbarella (1968), célèbre film de science-fiction de Roger Vadim, avec Jane Fonda.

Elle eut aussi un temps le titre de membre officieux des Rolling Stones, une des rares femmes à avoir ses entrées dans leur studio d'enregistrement et à donner des conseils pour l'album Beggars Banquet, sorti fin 1968.

Pallenberg avait fait la connaissance du groupe de légende en 1965, lorsqu'elle était allée en coulisses leur proposer du haschich avant un concert à Munich, où elle travaillait comme mannequin.

Anita Pallenberg entourée de Brian Jones et du... (AFP) - image 4.0

Agrandir

Anita Pallenberg entourée de Brian Jones et du cinéaste allemand Volker Schlöndorff, au Festival de Cannes en 1967, pour la présentation du film Vivre à tout prix.

AFP

Peu après, elle entamait une relation avec Brian Jones, guitariste et leader charismatique du groupe à l'époque.

Leur relation durera deux ans. «Ensuite, il est devenu schizo. Il est devenu agressif et violent», racontait Pallenberg dans une entrevue au magazine Cheap Date, aujourd'hui disparu.

Pendant des vacances au Maroc, en 1967, Keith Richards surprend Jones en train de frapper Pallenberg, racontera-t-elle aussi.

Elle quitte Jones - mort en 1969 - et se met en couple avec Richards.

Connue pour avoir consommé de fortes doses d'alcool et de drogues, Anita Pallenberg deviendra sobre à la fin des années 1980.

Ces dernières années, elle s'était impliquée dans de nombreux projets, comme l'importation de tissus fabriqués en Inde, mais toujours en gardant profil bas.

En 2008, elle avait expliqué au quotidien The Guardian avoir renoncé à écrire son autobiographie, après avoir parlé avec des éditeurs qui «voulaient tous des choses salaces.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer