• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Michel Polnareff «guéri» de son embolie pulmonaire 

Michel Polnareff «guéri» de son embolie pulmonaire

Le chanteur français Michel Polnareff, hospitalisé début décembre pour une... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Le chanteur français Michel Polnareff, hospitalisé début décembre pour une embolie pulmonaire, est «guéri» et a quitté l'Hôpital américain de Paris, jeudi soir, a annoncé vendredi son médecin.

«On peut considérer qu'il est guéri», a déclaré le Dr Philippe Siou sur le plateau de la chaîne BFMTV. «Il est sorti dans la plus grande discrétion de l'Hôpital américain hier (jeudi) soir. Il est guéri, mais il n'est pas totalement remis. Il est parti en convalescence, il est très fatigué».

L'interprète du Bal des Laze, qui a enchaîné près de 70 concerts depuis le printemps, avait annulé début décembre ses concerts de Paris et Nantes en se disant «totalement épuisé» après une sinusite transformée en bronchite.

Une embolie pulmonaire avait été diagnostiquée lors de l'hospitalisation du chanteur de 72 ans, quelques heures avant son dernier concert. Son pronostic vital avait même été engagé pendant 48 heures, selon le Dr Siou.

Une polémique sur l'état de santé de l'artiste a été déclenchée par le Journal du Dimanche, pour lequel les annonces alarmantes du docteur de Michel Polnareff pourraient avoir «servi à légitimer l'annulation de deux concerts», version fermement contestée par son médecin.

Le producteur de l'artiste a fait réaliser un constat d'huissier décrivant Michel Polnareff accoudé au bar de son palace, vendredi soir, à l'heure où il devait monter sur scène à Paris.

Son état moral est «mauvais», en raison des «accusations dont il a été victime», mais aussi de «son état de santé» qui «continue de l'inquiéter», a encore déclaré vendredi le Dr Siou.

Michel Polnareff lui a rendu hommage dans la nuit de jeudi à vendredi.

«Je pense sincèrement que le Dr. Siou, qui m'a sauvé la vie, ainsi que l'ensemble de son équipe de l'Hôpital américain de Paris, mérite des excuses publiques de ceux ou celles qui ont mis en doute son diagnostic, son intégrité et ses résultats», déclare le chanteur dans un communiqué publié sur son compte Facebook.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer