État des ventes de billets

Le groupe anglo-irlandais One Direction, comme de nombreux... (Photo: archives Reuters)

Agrandir

Le groupe anglo-irlandais One Direction, comme de nombreux autres artistes, a écarté Montréal de sa tournée.

Photo: archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Vous êtes nombreux à nous écrire, déçus de voir les spectacles de One Direction et The War on Drugs passer par Toronto en écartant Montréal de leur tournée.

La semaine prochaine, The National se produira trois soirs de suite dans la belle salle du Massey Hall. Il repasse par la Ville reine après un spectacle donné l'an dernier, mais contourne Montréal, où il peut pourtant attirer au moins 5000 spectateurs.

En janvier dernier, il fallait se rendre à Toronto ou Burlington pour voir le spectacle de Phosphorescent. Le groupe de Matthew Houck a ignoré le Québec dans son itinéraire de tournée.

La chanteuse électro danoise MØ se produira à Toronto, New York, Boston et Philadelphie sans faire de détour par Montréal. Tout comme la sensation féminine Banks.

Une période difficile? Pas du tout, répond le promoteur evenko. «Toronto est la capitale médiatique de l'industrie, elle est donc choisie quand les dates sont limitées, indique Nick Farkas, vice-président, concerts et événements. Nous sommes souvent bookés dans la deuxième ou troisième vague de dates [...] Pour The National, on travaille sur des dates. Dans le cas de One Direction, on travaille pour l'autre été.»

Pour plusieurs mélomanes montréalais, difficile de comprendre pourquoi Fleetwood Mac se produira dans 34 villes nord-américaines dont Ottawa, Winnipeg, Saskatoon et Edmonton, mais pas Montréal. Surtout que le groupe a annulé son tant attendu retour sur scène au Centre Bell, en juin dernier. «Les billets ne s'étaient pas bien vendus, on a donc préféré ne pas les reprogrammer», explique tout simplement Nick Farkas.

Des annulations à Québec

Plusieurs spectacles ont carrément été annulés récemment, dont Cheap Trick au Métropolis et le spectacle Pink Floyd Story à l'Olympia.

Le spectacle de John Newman prévu hier affichait complet au Corona, mais le jeune chanteur britannique derrière le tube Love Me Again a annulé l'ensemble de sa tournée nord-américaine (sauf sa participation à Coachella). «On a l'impression qu'il y a plus de shows annulés, car on produit plus de shows. C'est une équation normale», dit Nick Farkas.

La situation semble plus difficile à Québec. Les concerts de Carla Bruni et DJ Champion, Ben Charest et Lamb of God ont été annulés. Ceux de Slayer et de Hedley ont plutôt été déplacés dans de plus petites salles.

«Il ne faut pas jouer à l'autruche, il faut avouer que c'est plus difficile pour tout le monde présentement. Et ce n'est pas mieux à Montréal», a déclaré au Soleil Michel Côté, le directeur de la programmation du Grand Théâtre de Québec.

Ce dernier a évoqué publiquement la raison de faibles ventes de billets. «On a été très transparents, on n'a pas essayé de dire que c'était un conflit d'horaire. C'est toujours la mort dans l'âme qu'on annule un spectacle, mais je ne crois pas à l'idée de donner des billets de faveur simplement pour remplir une salle», a-t-il dit au journaliste Ian Bussières.

À Montréal, les producteurs du spectacle de Carla Bruni (les productions Rubin Fogel) ont également du mal à vendre le spectacle, qu'il a fallu déplacer de salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts (PdA) au Théâtre Maisonneuve (qui compte deux fois moins de places).

«C'est rare qu'on annule des spectacles pour la raison que les billets se vendent mal», assure de son côté Nick Farkas du promoteur evenko.

Le programmateur en chef d'evenko signale par ailleurs que la vente des billets du festival Osheaga se porte encore mieux que l'an dernier. Et il rappelle que 13 spectacles sont programmés au Centre Bell en juillet, dont Lady Gaga, Katy Perry et Bruno Mars. «C'est notre été le plus occupé depuis un bout.»

Ventes d'albums au Québec en 2013

Plusieurs sujets ont été abordés lors des Rencontres annuelles de l'ADISQ, hier, dont la «juste valeur marchande» de la musique dans un contexte où elle est de plus en plus accessible.

L'Observatoire de la culture et des communications du Québec vient justement de dévoiler les chiffres de ventes de musique au Québec en 2013. On assiste à une baisse de 8% par rapport à 2012, avec 8,1 millions d'équivalents d'albums vendus (albums et extraits), dont 35% en format numérique.

La croissance des extraits (singles) en format numérique a nettement ralenti, chutant de 21 à 1%. La part des produits québécois dans les ventes totales a aussi subi une baisse pour atteindre 44%, contre une moyenne de 49% pour les cinq dernières années.

Les deux titres francophones les plus vendus au Québec sont Mes amours, mes amis de Paul Daraîche et l'album de Noël du couple Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau. Suivent ceux de François Pérusse, Valérie Carpentier, Marc Dupré et Daniel Bélanger.

Avec son album en anglais, Céline Dion occupe le premier rang des ventes, alors qu'Arcade Fire figure à la 11e place.

Pour plus de détails: blogues.lapresse.ca/musique.

Top 10 des albums les plus populaires au Québec

Loved Me Back to Life, Céline Dion

Unorthodox Jukebox, Bruno Mars

Truth About Love, P! nk

Night Visions, Imagine Dragons

The Marshall Mathers, Eminem

Mes amours mes amis, Paul Daraîche

Noël à deux, Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau

To Be Loved, Michael Bubblé

Random Access Memories, Daft Punk

Babel, Mumford and Sons

Un nouvel album de Jack White

Jack White se produira finalement au festival Osheaga avec de nouvelles chansons. À l'occasion du Record Store Day, il compte lancer l'album produit le plus rapidement au monde. Le 19 avril, il enregistrera les chansons d'un deuxième disque solo intitulé Lazaretto en direct de son studio-boutique Third Man Records, à Nashville. Ensuite, les masters (enregistrements mixés) seront acheminés chez United Record Pressing pour le pressage d'albums avec des photos de pochette prises au cours de l'enregistrement. Des gens pourront acheter des exemplaires dans la même journée. Voilà un bel exemple de buzz, sujet également discuté hier lors des Rencontres de l'ADISQ.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer