Irremplaçables Replacements

Au tournant des années 80, ces garçons de Minneapolis émergeaient de... (Photo: Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Photo: Olivier Jean, La Presse

Au tournant des années 80, ces garçons de Minneapolis émergeaient de l'adolescence, épique était l'élan rock garage, punk, hardcore.

Paul Westerberg et ses potes embrassaient plus large: blues, folk rock, rock & roll primitif et plus encore.

Maintes fois cités à l'époque comme l'un des groupes marquants de la chanson rock, The Replacements surfent sur ce succès d'estime depuis leur dissolution en 1991, ce qui n'a sûrement pas nui à leur reprise de service en 2012.

Ainsi, Takin' A Ride était le préambule d'une heure joliment sale, un peu croche, avec pour valeur ajoutée la présence discrète de Billie Joe Armstrong à titre de cinquième homme.

Fan fini des Replacements, le chanteur de Green Day apparaît à l'occasion avec les ressuscités. Il gratte sa guit à leurs côtés, hurle à la lune, contribue vachement à leur relance. Et c'est précisément ce qu'il a fait hier, sur la scène de la Rivière.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Osheaga: cap sur les 10 ans

    Osheaga

    Osheaga: cap sur les 10 ans

    Affichant complet pour une autre année, Osheaga s'est conclu dans le succès, hier soir. Le promoteur evenko a déjà des idées plein la tête pour le... »

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer