Rona dépasse les attentes, l'action bondit

La direction de Rona (T.RON) estime avoir réussi à redresser... (PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

La direction de Rona (T.RON) estime avoir réussi à redresser la situation financière du quincaillier, qui a renoué avec la rentabilité en 2014, où ses ventes internes ont progressé pour la première fois en huit ans.

L'entreprise établie à Boucherville a du même coup surpassé les attentes au quatrième trimestre en dévoilant mardi un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 5,4 millions de dollars ainsi que des ventes comparables en hausse de 6 %.

Cette performance a semblé satisfaire les investisseurs, puisque le titre de la société s'appréciait de 7,59 %, ou 98 cents, mardi après-midi, à la Bourse de Toronto, pour coter à 13,90 $.

Le président et chef de la direction de Rona, Robert Sawyer, a souligné que ce retour à la rentabilité s'est concrétisé en dépit d'un «environnement économique difficile» au Québec ainsi que dans les provinces de l'Atlantique.

«Les résultats démontrent que Rona a réussi le redressement entamé en juin 2013 et progresse fort bien face à son objectif de satisfaire les besoins de ses différentes clientèles», a-t-il observé.

L'arrivée de M. Sawyer à la tête de l'entreprise, en avril 2013, avait concordé avec la mise en oeuvre d'un important plan de redressement dont l'objectif principal était de réaliser des économies de 110 millions de dollars.

Cela s'est notamment traduit par l'élimination de quelque 375 postes administratifs ainsi que la fermeture de 17 magasins considérés peu rentables en Ontario et en Colombie-Britannique

Pour la période de trois mois terminée le 28 décembre, le profit par action du quincaillier s'est établi à 3 cents, comparativement à une perte de 3 cents par action, ou 1,1 million $, à la même période l'an dernier.

La performance trimestrielle de l'entreprise comprend un résultat net attribuable aux actionnaires des activités poursuivies de 4,68 millions $ ainsi qu'un résultat net des activités abandonnées de 1,36 million $.

En excluant des éléments non récurrents - dont une charge de restructuration de 20,6 millions $ -, le profit ajusté de l'entreprise a explosé de 276 % pour s'établir à 17,3 millions $, ou 15 cents par action.

Les revenus des activités poursuivies ont été de 971,3 millions $, en hausse de 3,2 % par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2013.

Cette performance a permis à Rona de dépasser les attentes des analystes sondés par Thomson Reuters, qui planchaient sur un profit ajusté de 11 cents par action ainsi qu'un chiffre d'affaires de 957,6 millions $.

Même si Rona a connu un bon quatrième trimestre, Irene Nattel, de RBC Marchés des capitaux, a prévenu que la situation économique canadienne, surtout dans l'Ouest du pays, continue de soulever des questions.

«Compte tenu que les mises en chantier devraient diminuer, il pourrait y avoir des défis», écrit l'analyste dans une note de recherche envoyée par courriel.

Pour l'exercice 2014, l'entreprise a engrangé des profits attribuables aux actionnaires de 76 millions $, ou 56 cents par action, en comparaison avec une perte de 154 millions $, ou 1,34 $ par action, en 2013.

Ses recettes ont fléchi de 2 %, à 4,1 milliards $, alors que ses ventes des établissements ouverts depuis au moins un an - un indicateur clé dans le secteur du commerce de détail - ont progressé de 1,1 %.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer