Excédents en baisse pour le Mouvement Desjardins

Pour la période de trois mois terminée le... (PHOTO JANICK MAROIS, ARCHIVES LA VOIX DE L'EST)

Agrandir

Pour la période de trois mois terminée le 30 septembre, le Mouvement Desjardins a ainsi vu ses excédents fléchir de 1,2 % pour s'établir à 409 millions de dollars.

PHOTO JANICK MAROIS, ARCHIVES LA VOIX DE L'EST

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Les profits du Mouvement Desjardins ont affiché un léger recul au troisième trimestre, malgré une progression de ses revenus d'exploitation.

Pour la période de trois mois terminée le 30 septembre, le Mouvement Desjardins a ainsi vu ses excédents fléchir de 1,2 % pour s'établir à 409 millions $, alors qu'ils avaient totalité 414 millions $ à la même période en 2013.

Ses revenus d'exploitation se sont établis à 3,2 milliards $, en progression de 6,9 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Cette performance est en grande partie attribuable à la progression des activités de crédit, de courtage, de gestion d'actifs et d'assurance.

La coopérative a toutefois vu son rendement des capitaux propres glisser de 0,9 %, à 8,8 %, en raison du «succès» des récentes émissions de parts de capital.

De son côté, le revenu net d'intérêts a progressé de 3,3 %, ou 32 millions $, pour s'établir à 1,01 milliard $, mais le Mouvement Desjardins souligne que la forte concurrence dans le marché a limité sa progression.

Malgré le recul des profits, la présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Monique Leroux, a qualifié les résultats de «solides».

«Nous présentons des résultats (...) en croissance, dans un contexte où nous devons, d'une part, consentir des investissements importants dans la réalisation de divers projets, et, d'autre part, poursuivre les travaux entourant l'acquisition des activités canadiennes de (...) State Farm», a-t-elle souligné.

Cette acquisition - annoncée en janvier dernier pour un montant qui n'a pas été dévoilé - a par ailleurs contribué en grande partie à faire bondir de 7,4 % les frais autres que d'intérêts, qui atteignaient 1,58 milliard $ au troisième trimestre.

En mettant la main sur les activités canadiennes de l'Américaine State Farm, la coopérative établie à Lévis s'était hissée au deuxième rang des assureurs de dommages au Canada en plus d'ajouter 1,2 million de clients, surtout en Ontario, en Alberta ainsi qu'au Nouveau-Brunswick.

Par ailleurs, la provision pour les mauvaises créances a grimpé de 33 millions $ par rapport au troisième trimestre de 2013 pour s'élever à 109 millions $, une variation qui s'explique entre autres par la croissance du portefeuille de prêts.

En date du 30 septembre, l'actif total du Mouvement Desjardins s'établissait à 226,9 milliards $, en hausse 14,9 milliards $, ou sept %, depuis le 31 décembre dernier.

La coopérative attribue cette variation à l'augmentation de ses activités de crédit, qui se sont appréciées de 8,1 milliards $, ou 5,8 %.

Pour les neufs premiers mois de l'année, le Mouvement Desjardins a vu ses profits croître de 5,1 %, à 1,2 milliard $, et ses revenus d'exploitation atteindre 9,4 milliards $, en hausse de 7,2 %.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer