Exclusif

Subvention: l'ePrix demande 12 millions, Québec accorde 500 000 $

La Ville de Montréal dépensera de 16,5 millions à... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

La Ville de Montréal dépensera de 16,5 millions à 26,5 millions cette année pour tenir la première édition de l'ePrix ce week-end au centre-ville de Montréal. Vendredi, les pilotes ont testé la piste.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les organisateurs de l'ePrix de Montréal avaient de grandes ambitions pour une subvention du gouvernement du Québec : 12 millions de dollars sur trois ans. Québec a effectivement subventionné la course de Formule électrique (FE), mais de façon beaucoup plus modeste : 500 000 $ cette année.

Le gouvernement a accordé cette somme aux organisateurs de l'ePrix en 2017 en vertu d'un programme du ministère des Affaires municipales, le Fonds d'initiative et de rayonnement de la métropole (FIRM).

Le Ministère a confirmé avoir reçu une demande de 12 millions sur trois ans de la part de Montréal c'est électrique (MCE), l'organisme sans but lucratif qui organise l'ePrix de Montréal ce week-end. Or, cette demande initiale de MCE ne cadrait pas avec deux critères d'attribution du FIRM : la subvention maximale par événement est de 500 000 $ par an ; le FIRM n'attribue pas de subventions sur plusieurs années.

Le ministère des Affaires municipales a expliqué avoir attribué 500 000 $ plutôt que les 4 millions par an demandés par MCE afin de respecter le plafond en vigueur du FIRM, a indiqué par écrit un porte-parole.

Le cabinet du ministre Martin Coiteux n'a pas souhaité commenter la subvention attribuée à l'ePrix.

PUBLICITÉ ET RELATIONS PUBLIQUES

Selon le Ministère, l'argent public servira notamment à payer « les frais de communication et de promotion liés au projet, la conception et la production d'outils internet et publicitaires, les frais associés aux relations publiques et de presse, et autres frais liés à la mise en marché du projet ». Le FIRM subventionne aussi d'autres événements touristiques comme le Festival international de jazz de Montréal, le festival Juste pour rire, le Grand Prix cycliste ProTour.

À titre de comparaison, la Ville de Montréal dépensera de 16,5 millions à 26,5 millions cette année pour tenir la première édition de l'ePrix ce week-end au centre-ville de Montréal. Le gouvernement fédéral a accepté de payer, sous forme de prêt remboursable, les droits de course de 1,75 million cette année aux propriétaires de la FE. La société d'État québécoise Hydro-Québec est le commanditaire principal de la course, avec une commandite de 850 000 $.

MCE n'a pas souhaité commenter hier la subvention du gouvernement du Québec. MCE n'a pas voulu non plus donner de détails sur sa demande de subvention à Québec. Le cabinet du maire de Montréal Denis Coderre, qui a eu l'idée d'organiser un ePrix à Montréal, a redirigé nos questions vers MCE.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer