Direction du NPD: Jagmeet Singh mène au chapitre du financement

Jagmeet Singh.... (Photo Nathan Denette, La Presse canadienne)

Agrandir

Jagmeet Singh.

Photo Nathan Denette, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Jagmeet Singh a été le dernier à se joindre à la course à la direction du Nouveau Parti démocratique du Canada, mais il arrive premier en matière de financement.

Les rapports financiers déposés auprès d'Élections Canada pour le deuxième trimestre de 2017 indiquent que le député à l'Assemblée législative de l'Ontario a encaissé 353 944 $ depuis qu'il a joint la course pour remplacer Thomas Mulcair à la mi-mai.

Le député Charlie Angus du nord de l'Ontario a recueilli 123 574 $ entre le 1er avril et le 30 juin.

Au cours de la même période, la députée du Manitoba Niki Ashton a collecté 70 124 $, tandis que le député québécois Guy Caron a amassé 46 970 $.

Le député de la Colombie-Britannique Peter Julian, qui a quitté la course au début de juillet, a récolté 28 673 $.

Dans un courriel à ses sympathisants, la campagne de Jagmeet Singh s'est vantée d'avoir amassé plus de 350 000 $ en 47 jours, soit 30 jours de moins que ce qu'a mis le premier ministre Justin Trudeau pour collecter la même somme durant la course à la chefferie libérale de 2013 et 77 jours de moins que ce qu'il a fallu à Andrew Scheer lors de la récente course chez les conservateurs.

«En seulement 47 jours, nous avons bâti une véritable machine à l'échelle nationale qui montre comment un NPD dirigé par Jagmeet se chargera des libéraux et des conservateurs», affirmait le courriel.

Le vote pour élire le prochain chef néo-démocrate débute en septembre et les résultats seront annoncés en octobre.

Au total, les candidats à la direction ont recueilli 643 285 $.

Cette somme s'ajoute aux 826 664 $ amassés par le NPD, qui continue de tirer largement de l'arrière sur les deux principaux partis fédéraux en matière de financement.

Les conservateurs ont à nouveau reçu le plus de dons, en encaissant 4,1 millions $ auprès de 32 500 personnes au deuxième trimestre de l'année. Les candidats qui ont participé à la course à la direction du Parti conservateur, qui s'est terminée à la fin mai avec l'élection d'Andrew Scheer, ont amassé 1,9 million $ supplémentaires.

Les libéraux ont récolté un peu plus de 3 millions $ auprès de 30 000 donateurs, réduisant l'écart avec les conservateurs qui ont rempli leurs coffres à peu près deux fois plus rapidement que le parti au pouvoir au cours du premier trimestre de 2017.

Les libéraux ont expliqué leurs résultats au premier trimestre en soulignant que le parti a cessé les activités de financement auxquelles prennent part le premier ministre et ses ministres jusqu'à ce que de nouvelles règles entrent en vigueur pour rendre ces événements plus ouverts et transparents.

Alors que le financement libéral s'est amélioré au deuxième trimestre, le porte-parole du parti, Braeden Caley, a déclaré que les conservateurs et le NPD ont vu leurs revenus diminuer par rapport au premier trimestre, même s'ils «ont continué à organiser leurs événements de financement en secret».

Braeden Caley a soutenu que ce qu'il faut plutôt retenir des résultats du deuxième trimestre, c'est qu'«Andrew Scheer n'a aucunement stimulé le financement du Parti conservateur».




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer