Voitures de la STM: deux fois plus chères qu'annoncé

L'acquisition et la mise en circulation des 468 nouvelles voitures du métro de... (Illustration fournie par la STM)

Agrandir

Illustration fournie par la STM

Bruno Bisson
Bruno Bisson
La Presse

L'acquisition et la mise en circulation des 468 nouvelles voitures du métro de Montréal coûteront 2,4 milliards de dollars aux contribuables du Québec et de la région métropolitaine. C'est deux fois plus que le coût annoncé lors de la signature publique du contrat par la Société de transport de Montréal (STM) et le ministère des Transports du Québec (MTQ), en octobre dernier.

Le coût de 1,2 milliard annoncé officiellement lors de l'attribution de ce contrat au consortium formé par les multinationales Bombardier et Alstom ne comprend, en effet, que l'acquisition des voitures elles-mêmes, à un prix de 2,64 millions l'unité. Les coûts financiers (indexation, etc.) du contrat, de même que la réserve de 8% pour imprévus et la fourniture d'outillage spécialisé pour l'entretien des nouvelles voitures, sans compter les taxes applicables, font grimper le coût total du contrat avec le consortium Bombardier-Alstom à 1,87 milliard, selon les documents rendus publics jeudi à l'Assemblée nationale par le député de Québec solidaire, Amir Khadir.

Le financement du bureau de projet, qui supervisera le processus jusqu'à la livraison des dernières voitures, de même que les coûts de conversion du réseau actuel du métro et des ateliers de la STM s'ajoutent aussi aux coûts globaux du projet, qui étaient estimés dès octobre 2010 à 2,47 milliards de dollars.

En entrevue avec La Presse, hier, le président de la STM, Michel Labrecque, s'est défendu avec vigueur d'avoir tenté de dissimuler quoi que ce soit dans ce dossier. Même si les communiqués publiés par la société et le MTQ ne mentionnaient que le coût d'acquisition des voitures, soit 1,2 milliard, plusieurs médias (dont La Presse) avaient fait état, à l'époque, d'un règlement d'emprunt de 2,4 milliards couvrant tous les coûts du projet.

«On a été très transparent sur ce dossier là, a insisté hier M. Labrecque. Tous les coûts étaient mentionnés dans des documents qui ont été déposés au conseil municipal de Montréal dès le 6 octobre. J'ai fait une présentation au conseil d'administration de la STM le 18 octobre, et les documents étaient publics. Si vous me posiez la question aujourd'hui sur l'ensemble des coûts du projet, je vous répondrais ce que j'ai dit à l'époque: c'est 2,4 milliards.»

M. Labrecque a par ailleurs précisé que ces coûts ont été réduits de 50 millions au cours des dernières semaines. Ils sont aujourd'hui estimés à 2,425 milliards en tout.

Joint par La Presse, le député de Laurier, Amir Khadir, a répété les accusations qu'il a lancées à l'Assemblée nationale jeudi: «On n'a jamais donné l'heure juste sur l'ensemble des coûts. En réunion, on nous avait dit qu'il y avait des coûts additionnels pour les garages, mais en nous assurant que les voitures allaient coûter 2,64 millions l'unité, pas plus.»

«Je pense qu'on nous a induits en erreur, a dit M. Khadir, et on doit nous expliquer pourquoi. Pour attribuer ce contrat à Bombardier-Alstom, on a arrêté un processus d'appel d'offres public en nous assurant qu'on avait le meilleur coût possible.»

Selon lui, «il y a eu des omissions qui arrangeaient trop bien les affaires de tout le monde dans ce dossier. On était en pleine campagne électorale dans la circonscription (NDLR: Kamouraska-Témiscouata) où est située l'usine de Bombardier qui va fabriquer les voitures. Et on nous a doré la pilule pour justifier qu'on donne le contrat au consortium et écarter les concurrents possibles de Bombardier».

MATÉRIEL ROULANT

Voitures 1235,5$

Autres coûts 1874,5$

Bureau de projet 240,2$

Frais financiers 91,7 $

Total Matériel roulant 2206,4$

INFRASTRUCTURES, ÉQUIPEMENTS FIXES ET AUTRES LIVRABLES*

Modifications atelier de petite révision Youville (PRY) 124,3$

Système radio à large bande (SRLB) 35,4 $

Système de simulation de conduite (simulateur) et matériel didactique 13,8$

Adaptation des quais accessibilité universelle 6,4 $

Modifications équipements fixes et infrastructures 39,3$

Modifications atelier de grande révision Youville (GRY) 12,5$

Études de modifications autres ateliers et garages 11,4$

Réserve propriétaire 25,0$

Total Infrastructuresetéquipements 268,1$

Total du projet 2474,5$

*Indexation, contingences, frais incidents, taxes et frais financiers inclus (111,9 millions, soit 42% de 268,1 millions).

Source : STM 18 octobre 2010

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer