Un candidat du NPD tient des propos «blessants» sur le Québec

«Aucun Canadien n'est meilleur qu'un Québécois pour réclamer... (PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

«Aucun Canadien n'est meilleur qu'un Québécois pour réclamer des choses», a notamment écrit sur Twitter Noah Richler.

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des commentaires sur le Québec et le racisme viennent hanter un candidat-vedette du Nouveau Parti démocratique (NPD), Noah Richler, fils du célèbre auteur Mordecai Richler. Il a toutefois présenté ses excuses pour des propos qualifiés de «blessants et inacceptables» par son parti.

Le 27 février dernier, Noah Richler a commenté sur les réseaux sociaux un article selon lequel 20% des Québécois reconnaissaient être racistes.

«Les partisans de Chelsea ont des partenaires naturels, n'est-ce pas? Qu'ils se croisent dans le métro de Paris et se poussent sur les rails. (En quoi la livrée bleu et blanc encourage-t-elle les racistes?)», a-t-il écrit.

Noah Richler faisait référence à une vidéo diffusée quelques jours plus tôt qui montrait des partisans de cette équipe de soccer britannique expulser un homme noir du métro de Paris tout en chantant: «Nous sommes racistes et nous aimons cela».

D'autres commentaires de Noah Richler sur les réseaux sociaux visaient aussi le Québec. «Je crois que plusieurs Québécois comprennent que le reste du Canada est tanné [...] et qu'il peut imaginer sans aucune peine la vie sans le Québec actuel», a écrit sur Twitter Noah Richler quelques jours avant les élections d'avril 2014.

Quelques semaines plus tôt, il a également écrit «qu'aucun Canadien n'est meilleur qu'un Québécois pour réclamer des choses». Il commentait ainsi le nombre élevé de priorités établies par les organisateurs du Forum national sur les arts littéraires, organisé en février 2014 à Montréal.

Les messages controversés ont rapidement disparu des réseaux sociaux après les appels de La Presse.

Richler présente ses excuses

Il n'a pas été possible de s'entretenir directement avec M. Richler, hier. Il a toutefois fait parvenir à La Presse une déclaration dans laquelle il a dit «présenter [ses] sincères excuses à tous les Québécois qui ont été offensés par des commentaires [qu'il a] émis dans le passé sur Facebook».

Le candidat explique avoir rédigé ces messages dans le cadre des dernières élections québécoises.

«Le Parti québécois de [Pauline] Marois proposait une Charte des valeurs avec laquelle j'étais, et je reste, profondément en désaccord. Je ne vous cacherai pas que les questions identitaires sont extrêmement importantes pour moi, ayant passé ma vie professionnelle à étudier et célébrer les liens qui nous unissent à travers notre merveilleux pays.» Il ajoute avoir «une réaction viscérale quand on prône l'exclusion».

Le NPD s'explique

Le NPD a dénoncé les propos de son candidat. «Les commentaires de Noah Richler sont blessants et inacceptables. Ils ne représentent pas l'opinion du NPD, qui reconnaît la nation québécoise. Cela dit, M. Richler s'est excusé pour ses commentaires inappropriés et on pense que ses excuses sont sincères», a indiqué une porte-parole de la formation politique, Valérie Dufour.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Les plus populaires sur Auto

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

image title
Fermer