Élections: la course se resserre, selon un sondage

Dans le plus récent sondage Abacus, Thomas Mulcair... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Dans le plus récent sondage Abacus, Thomas Mulcair a vu la cote de popularité du NPD baisser de trois points entre le 26 et 28 août, demeurant tout de même à 44 % des intentions de vote des Québecois.

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La firme Abacus, qui a sondé 1500 Canadiens entre le 26 et le 28 août, note un recul de quatre points dans les intentions de vote pour le Nouveau Parti démocratique, qui s'établissent à 31 %.

Conservateurs et libéraux gagnent pour leur part quelques points, pour s'établir à 30 % et 28 % respectivement. Même s'ils perdent trois points au Québec, les néo-démocrates restent largement en tête, avec 44 % des intentions de vote. Les libéraux auraient bénéficié de ce léger recul pour grimper à 23 %, tandis que conservateurs et bloquistes font du surplace, à 13 %.

La chute des néo-démocrates est plus forte en Ontario (26 %), où ils auraient perdu six points. Les libéraux et les conservateurs les devancent ainsi avec 34 % et 33 % des intentions de vote. Les résultats par province sont toutefois à prendre avec précaution, puisque seulement un peu plus de 300 personnes du Québec et autant de l'Ontario ont été sondées.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Les plus populaires sur Auto

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

image title
Fermer