Élections: la course se resserre, selon un sondage

Dans le plus récent sondage Abacus, Thomas Mulcair... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Dans le plus récent sondage Abacus, Thomas Mulcair a vu la cote de popularité du NPD baisser de trois points entre le 26 et 28 août, demeurant tout de même à 44 % des intentions de vote des Québecois.

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

La firme Abacus, qui a sondé 1500 Canadiens entre le 26 et le 28 août, note un recul de quatre points dans les intentions de vote pour le Nouveau Parti démocratique, qui s'établissent à 31 %.

Conservateurs et libéraux gagnent pour leur part quelques points, pour s'établir à 30 % et 28 % respectivement. Même s'ils perdent trois points au Québec, les néo-démocrates restent largement en tête, avec 44 % des intentions de vote. Les libéraux auraient bénéficié de ce léger recul pour grimper à 23 %, tandis que conservateurs et bloquistes font du surplace, à 13 %.

La chute des néo-démocrates est plus forte en Ontario (26 %), où ils auraient perdu six points. Les libéraux et les conservateurs les devancent ainsi avec 34 % et 33 % des intentions de vote. Les résultats par province sont toutefois à prendre avec précaution, puisque seulement un peu plus de 300 personnes du Québec et autant de l'Ontario ont été sondées.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Les plus populaires sur Auto

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

la boite:219:box
image title
Fermer