Alerte au smog pour plusieurs régions du Québec

Le centre-ville de Montréal sous le smog.... (PHOTO Martin Chamberland, ARCHIVES La Presse)

Agrandir

Le centre-ville de Montréal sous le smog.

PHOTO Martin Chamberland, ARCHIVES La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

L'avertissement de smog émis dimanche soir pour une bonne partie du sud du Québec devrait se poursuivre mardi et possiblement jusqu'à mercredi matin, soutient Environnement Canada.

Les régions de la belle province touchées par l'avertissement sont la vallée du Saint-Laurent de Montréal jusqu'à Québec, ainsi que l'Estrie, la Beauce et Montmagny.

L'avertissement a été émis à la suite de l'augmentation des particules fines dans l'air dimanche soir.

Cette situation est probablement attribuable à l'utilisation du chauffage au bois en raison des températures fraîches, aux transports, aux voitures et à l'activité industrielle, soupçonne l'agence fédérale.

Les conditions d'air sont stables dans les régions touchées, a soutenu le météorologue d'Environnement Canada, Bruno Marquis, en entrevue avec La Presse canadienne.

«Il n'y a pas beaucoup de circulation de l'air, a-t-il expliqué. Les vents sont calmes. Tous les polluants qui se retrouvent près de la surface n'ont pas de place où aller et se déplacent très peu.»

M. Marquis a illustré que le smog se bâtit de jour en jour. «Quand on a plusieurs journées de beau temps, les concentrations augmentent et persistent jusqu'à ce qu'il y ait un bon système météo qui amène beaucoup de vents pour disperser toute cette pollution.»

Cette brume jaunâtre composée de polluants atmosphériques peut avoir plusieurs effets néfastes sur la santé. Elle peut causer des difficultés respiratoires, de la toux et des irritations aux yeux.

Le smog peut causer une aggravation des symptômes chez les personnes atteintes de maladies cardiorespiratoires comme l'asthme, la bronchite ou l'emphysème. Durant les épisodes de smog, les personnes vulnérables devraient éviter de pratiquer des activités physiques à l'extérieur.

La population des régions concernées peut mettre en vigueur certaines mesures simples qui aideront à réduire le smog: éviter d'utiliser des appareils de chauffage au bois, privilégier le transport collectif et le covoiturage et ne pas laisser tourner inutilement le moteur de l'automobile.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer