• Accueil > 
  • Actualités 
  • > La petite Taliyah et sa mère portées à leur dernier repos 

La petite Taliyah et sa mère portées à leur dernier repos

Les funérailles des deux disparues ont eu lieu... (Photo Jeff McIntosh, La Presse Canadienne)

Agrandir

Les funérailles des deux disparues ont eu lieu jeudi, à Calgary.

Photo Jeff McIntosh, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lauren Krugel
La Presse Canadienne
CALGARY

Plus de 1000 personnes ont assisté aux funérailles de Sara Baillie et Taliyah Marsman, la mère et sa fille assassinées la semaine dernière à Calgary.

Le corps de Taliyah Leigh Marsman, 5 ans, a été... (PHOTO LA PRESSE CANADIENNE) - image 1.0

Agrandir

Le corps de Taliyah Leigh Marsman, 5 ans, a été retrouvé sur une propriété près de Chestermere, en Alberta.

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE

Si le moment était au recueillement, les proches des deux disparues en ont profité pour s'adonner à l'une des activités qu'elles affectionnaient, soit la danse.

L'oncle de Mme Baillie, Scott Hamilton, avait indiqué à l'église où les obsèques ont eu lieu qu'il en avait assez du deuil et qu'il voulait une occasion de célébrer.

Son fils Justin et lui ont donc sorti des lunettes de soleil de leur poche de veston et se sont mis à danser sur la chanson «Don't Stop «Til You Get Enough» de Michael Jackson.

La foule qui assistait à la cérémonie leur a ensuite emboîté le pas.

Le père de Taliyah, Colin Marsman, a fait défiler des photos de la fillette âgée de cinq ans aux cheveux bouclés en train de jouer dans un parc et habillée pour aller à un spectacle de danse.

Deux urnes, des animaux en peluche, une tenue de danse rouge et un maillot de soccer avaient été déposés sur une table à l'avant de l'église.

Sara Baillie, qui était âgée de 34 ans, a été retrouvée morte dans sa résidence du nord-ouest de Calgary le 11 juillet, mais Taliyah manquait à l'appel et les autorités ont lancé une alerte Amber.

Le corps de la petite fille a été découvert quelques jours plus tard dans une zone rurale à l'est de la ville.

«Elle était gentille, intelligente, belle et pleine de lumière», a dit Agatha Mardinger, la demi-soeur de Taliyah.

La cousine de Taliyah, Nina Cox, a pour sa part récité un poème qui a été composé par le grand-oncle de la fillette et intitulé «Message à papa».

Prenant la parole avant les funérailles plus tôt jeudi, la mère de Mme Baillie, Janet Fredette, avait confié que l'appui de centaines et même de milliers d'étrangers avait appris à la famille à être forte.

Mme Fredette a affirmé que les proches de sa fille et de sa petite-fille étaient très ébranlés par leur décès.

«Merci à l'Alberta, à Calgary et au Canada pour leur soutien», a-t-elle déclaré.

Deux chefs d'accusation de meurtre prémédité ont été déposés contre Edward Downey, un homme de Calgary.

La police a indiqué que Downey connaissait les deux victimes, mais n'a pas fourni de détails à ce sujet.

Dans une notice nécrologique, la mère et la fille sont décrites comme inséparables. La fillette, qui venait de terminer la maternelle et d'apprendre à faire du vélo, était drôle et enjouée, poursuit le texte, et elle ne partait jamais sans son sac à main à paillettes rempli de crèmes et de baumes à lèvres.

La famille des défuntes a demandé au public de faire un don à la Missing Children's Society of Canada plutôt que d'acheter des fleurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer