Recherche Voyage
Source ID:586548; App Source:cedromItem

Salons privés: Sésame, ouvre-toi!

Les salons des aéroports sont des endroits calmes... (PHOTO JEAN CHUNG, BLOOMBERG)

Agrandir

Les salons des aéroports sont des endroits calmes qui rendent l'attente pour le vol plus agréable.

PHOTO JEAN CHUNG, BLOOMBERG

Fauteuils confortables, nourriture et boissons gratuites, prises de courant partout, revues et journaux, douches pour se rafraîchir. Les salons d'aéroports sont des endroits bien tranquilles, dont on souhaiterait tous profiter. S'ils se démocratisent, ils ne sont pas encore à la portée de tous. Cinq clés pour y accéder.

Voyager en première ou en classe affaires

C'est la solution la plus simple. Payez votre billet plus cher et les portes des salons privés s'ouvriront devant vous. La plupart des grandes compagnies aériennes donnent accès aux salons privés aux voyageurs disposant de billets en première classe ou en classe affaires. C'est notamment le cas d'Air France, de British Airways, d'Air Canada, d'American Airlines et de KLM.

Choisir la bonne carte de crédit

Lorsque vous acceptez de payer des frais annuels, certaines cartes de crédit vous offrent un accès à des salons. Par exemple, pour 499 $ par an, la carte Platine Aeroplan Plus American Express donne un accès aux salons «Feuilles d'érable» d'Air Canada à ses détenteurs. La carte de crédit «World» MasterCard de la Banque Nationale, aux frais annuels de 125 $, donne, quant à elle, accès au salon de l'institution financière à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau.

Adhérer à un club

Si vous volez fréquemment, l'adhésion à un club spécialisé pourrait être pratique. Selon le niveau d'abonnement choisi, Priority Pass peut ouvrir la porte de 600 salons privés dans le monde. Le coût des abonnements varie de 100 à 400 $ par an.

Voyager souvent

À force de récolter des points, les grands voyageurs obtiennent une certaine reconnaissance des compagnies aériennes. Souvent, cette reconnaissance se traduit par une ouverture des portes de certains salons privés. Les grands groupes, comme OneWorld et SkyTeam, offrent le même type de récompense selon le nombre de kilomètres parcourus.

Payer à l'utilisation

Si les espaces publics d'un aéroport vous suffisent amplement en temps normal mais qu'exceptionnellement, une longue escale vous incite à entrer dans un salon privé, il est possible de payer pour une seule visite. Ce ne sont pas tous les salons qui offrent cette possibilité, mais les grands aéroports internationaux disposent d'au moins un salon ouvert à tous. Comptez au minimum une quarantaine de dollars pour une seule visite.

L'APPLICATION LOUNGEBUDDY

Loungebuddy est l'application à télécharger pour savoir où aller se détendre dans les aéroports. En fournissant de l'information sur les cartes de crédit dont on dispose et les programmes de fidélité dont on est membre, l'application nous aide à trouver des salons accessibles. Avant de payer pour entrer, on a accès à des photos prises par d'autres voyageurs et leurs commentaires sur les services offerts. Gratuit. Offert sur iOS et Android.




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer