Recherche Voyage
Source ID:; App Source:

Partir avec ou sans enfants?

Paris en amoureux, Cuba avec les enfants. Avant de planifier leurs vacances,... (Illustration Julien Chung, La Presse)

Agrandir

Illustration Julien Chung, La Presse

Paris en amoureux, Cuba avec les enfants. Avant de planifier leurs vacances, plusieurs parents se demandent s'ils plient bagage avec la marmaille ou bien s'ils font garder les enfants par papi et mamie. Partir avec ou sans les enfants? Le choix de la destination et le but du voyage influencent généralement la décision.

«Mes deux enfants ont 2 ans et demi et 4 ans et demi, ils sont encore à la garderie, et je trouverais dommage qu'ils y aillent 52 semaines par année, explique Anne Dongois. Dans la vie, je m'offre du bon temps et je veux aussi qu'ils en profitent.»

Si elle et son conjoint sont allés à New York et aux îles Turquoises en laissant les petits derrière eux, ils font également beaucoup de voyages en leur compagnie. «Quand nous sommes partis seuls, c'est parce qu'on voulait faire un trip d'adultes: boire du bon vin et manger dans les bons restos.»

Mais ils sont tout de même allés en Espagne et en France avec leurs rejetons. Selon Anne Dongois, le jeu en vaut la chandelle, à condition d'adapter sa façon de voyager. Par exemple, lors de son périple à Barcelone, elle a regretté d'avoir réservé seulement une chambre d'hôtel, car une fois que son fils - âgé de quelques mois à l'époque - s'endormait, le couple se sentait un peu pris en otage dans la minuscule chambre.

Désormais, la famille loue des appartements avec terrasse. Ainsi, si les enfants sont affamés, il est possible de leur préparer quelque chose sur place et de les faire manger plus tôt. Une fois au lit, leurs parents peuvent aisément savourer un repas en amoureux sur le balcon à l'extérieur, sans craindre de les réveiller.

Autre astuce: entrecouper les sorties au musée par des séances de jeux au parc, mentionne Anne Dongois, qui a eu recours à cette méthode lors d'un périple à Paris l'an dernier. L'expérience a été concluante.

Des vacances... des enfants

Tous les parents voyageurs ne sont toutefois pas prêts à partir avec les enfants chaque fois qu'ils bouclent leurs valises. Patricia Côté, également mère de deux enfants, croit pour sa part que les grandes villes ne sont pas des destinations par excellence avec des petits. Les siens ont à peine 2 et 5 ans. «Aller se promener à New York, je pense qu'il n'y a rien pour eux autres là-bas», estime-t-elle.

Par contre, lorsqu'elle et son conjoint songent à des destinations soleil, ils souhaitent s'y rendre avec les enfants, même si la plus récente expérience leur a laissé un goût amer. «Ç'a été un beau challenge, dit-elle en faisant référence au voyage en avion. Mon fils a regardé tranquillement la télé, mais disons que ma fille avait besoin d'espace.» La petite, qui était assise sur sa mère, ne voulait pas rester en place. «La famille avec le bébé qui n'arrête pas de pleurer dans l'avion, c'était nous.»

Mais cet épisode ne l'a toutefois pas dissuadée de ramener ses enfants en voyage. Les vacances estivales se sont passées en famille. Toutefois, la prochaine fois que le couple mettra le cap sur New York ou Chicago, il ira sans enfants.

«Le défi est plus grand lorsqu'on part avec les enfants», souligne François St Père, psychologue spécialisé en thérapie conjugale. La difficulté pour un couple de se créer un peu d'intimité, le fait que les activités tournent essentiellement autour des enfants ou encore le danger de se retrouver avec des adolescents qui ont davantage envie de rester avec leurs amis que de voyager avec papa et maman font partie des désavantages d'un tel voyage, croit M. St Père.

Mais il n'y a pas que des mauvais côtés, souligne-t-il. «Dans la vie de tous les jours, on court beaucoup. Le fait d'être en vacances nous rend beaucoup plus disponibles et beaucoup plus disposés à être en relation avec nos enfants», dit-il, en ajoutant du même souffle que les voyages familiaux deviendront éventuellement de beaux souvenirs pour les enfants.

Qui n'a pas un souvenir d'enfance de vacances en camping, au chalet d'une tante ou encore à Old Orchard?

Une journée à Paris...

Avec les enfants:

  • Tour en batobus: ce service de navette sur la Seine permet d'accéder à différents attraits de la ville comme l'hôtel de ville, la tour Eiffel, les Champs Élysées.
  • Visite au Parc floral de Paris.
  • Pique-nique et jeux dans l'un des nombreux parcs de la ville.
  • Dégustation d'une crème glacée chez Berthillon, dans le 4e arrondissement; un endroit touristique, soit, mais tout de même un classique.

Sans les enfants:

  • Visite guidée de la ville en joggant, accompagné d'un guide du Paris Running Tours.
  • Promenade le long du canal Saint-Martin.
  • Tournée des bars à vin.
  • Aller voir une pièce à la Comédie-Française.




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer