Les voyageurs qui traversent divers fuseaux horaires pendant les vacances n'échapperont pas au décalage horaire. Le docteur Andrew Weil, gourou des médecines alternatives très connu aux Etats-Unis, a donné ses conseils aux voyageurs.

RELAXNEWS



Toute personne qui voyage sur de longues distances le sait, le décalage horaire trouble l'horloge interne, et entraîne de la fatigue. La virulence des symptômes dépend en général du nombre de fuseaux horaires que l'on traverse, mais aussi de la durée du séjour et de la direction dans laquelle on voyage.

Les symptômes tendent à empirer si on part plus loin et que l'on reste peu de temps dans le pays. De plus, les voyages vers l'est sont plus difficiles à supporter que ceux vers l'ouest, parce qu'il est habituellement plus facile d'allonger une journée plutôt que de la réduire.

Pour ne pas trop souffrir de ce décalage, le docteur Weil conseille de bien s'hydrater pendant le vol et d'éviter la caféine et l'alcool, pouvant troubler le sommeil et encore plus déshydrater le corps. De plus, il est plus difficile de digérer la nourriture à haute altitude, mangez donc léger pendant le vol et évitez les plats trop salés et trop gras que l'on pourrait vous servir à bord.

Habillez-vous de manière confortable pour voyager, et n'hésitez pas à vous déplacer à bord dès que possible. Même assis, bougez vos jambes, étirez-vous.

A l'arrivée du vol, faites le plein de lumière naturelle, car la lumière influe énormément sur le réglage de votre horloge biologique, explique Andrew Weil. Le magazine CNN Health expliquait aussi début décembre que lorsqu'on voyage vers l'est, il vaut mieux éviter la lumière, surtout celle du soleil, les premiers matins. Portez donc des lunettes de soleil et un chapeau ou restez à l'intérieur les deux premiers matins. Ensuite, profitez le plus possible de la lumière du soleil entre midi et 16h.

Essayez d'organiser vos plages de sommeil sans prendre de médicaments. Cependant, si vous éprouvez des difficultés pour dormir les deux ou trois premières nuits, vous pouvez prendre de la mélatonine. Vous pouvez en prendre jusqu'à 2,5 mg avant le coucher les deux premières nuits pour réduire votre décalage horaire, explique Weil, mais évitez les sédatifs plus forts. La plupart des voyageurs se réadapteront facilement à leur nouveau fuseau horaire. Mais en combien de temps? On estime qu'il faut compter un jour par fuseau horaire traversé pour que l'horloge biologique retrouve son rythme naturel.

Plus d'informations (en anglais):

https://www.drweilblog.com/home/2010/12/18/winter-travel-coping-with-jet-lag.html

https://www.medicinenet.com/jet_lag/page3.htm#9whatare

https://pagingdrgupta.blogs.cnn.com/2010/12/07/get-some-sleep-jet-lag-reset-your-inner-clock/: https://www.howcast.com/videos/1531-How-To-Avoid-Jet-Lag