Vitesse de pointe de Didier Défago, médaillé d'or de la descente aux Jeux de Vancouver: 117 km/h. Vitesse de pointe d'une journaliste en tourisme sur la Géant de Tremblant: 43 km/h.

Mis à jour le 22 févr. 2010
Stéphanie Morin LA PRESSE

La comparaison n'est pas flatteuse, mais le Flaik - le plus récent gadget électronique à avoir fait son apparition sur les pentes - ne sert pas à transformer les skieurs du dimanche en champions olympiques. Le système GPS, développé en Australie, vise d'abord et avant tour à sécuriser les parents en permettant de localiser, en temps réel, les petits skieurs égarés.

 

Depuis cet hiver, les élèves de l'école de ski de Tremblant ne partent plus sur les pentes sans avoir le dispositif fixé à la jambe. Il permet aux instructeurs d'être avertis par un bip sonore dès qu'un élève s'éloigne à plus de 180 mètres. Les enfants qui chutent, qui prennent le mauvais virage ou qui traînent la patte sont vite ramenés dans le droit chemin. Le système est utilisé dans une dizaine de stations de ski en Amérique du Nord, dont Copper Mountain et Whistler Blackcomb. Au Québec, Tremblant est le seul centre à offrir le service Flaik aux petits et grands skieurs.

Pour les adultes, l'intérêt du Flaik est différent. On peut louer l'appareil pour la journée, au coût de 19,50$. Le GPS enregistre une foule de données pendant les descentes. Le soir venu, il est possible de revivre virtuellement sa journée de ski sur le site internet de Flaik.

Le gadget m'intriguait et j'en ai fait l'expérience lors de mon récent passage à Tremblant. J'ai enfilé le Flaik pour quelques descentes. Premier constat: il est assez confortable pour se faire oublier très vite. Seuls les regards intrigués des autres skieurs me rappelaient que je portais un bidule rouge clignotant au mollet.

Le GPS a fait son boulot et une fois au chaud, j'ai pu aller jeter un oeil sur le bilan de mes descentes via le site internet. En six descentes, j'ai complété 18 km à une vitesse moyenne de 13 km/h. En quelques clics, j'ai pu revivre mon après-midi de ski: élévation totale, distance, vitesse moyenne et maximale, temps passé sur les pistes, pistes empruntées, etc.

Essentiel au bonheur du commun des skieurs? Non. Mais le Flaik saura intéresser les amateurs de statistiques et ceux qui souhaitent suivre de près leur progression.

Infos: www.flaik.com