La Ville Reine est la septième à avoir son guide 300 raisons d’aimer aux Éditions de l’Homme. C’est Jean-Michel Dufaux, amoureux de Toronto depuis 25 ans, qui nous fait découvrir ses cafés, ses boutiques, ses parcs, ses hôtels, ses brasseries, ses œuvres murales et architecturales de prédilection.

Ève Dumas Ève Dumas
La Presse

« Pendant qu’on regardait ailleurs, Toronto se renouvelait et devenait tout doucement la grande ville qu’elle est aujourd’hui, ouverte sur le monde et inclusive », écrit l’auteur.

Comme la majorité des grands centres, la métropole ontarienne bouge très vite. Les indémodables et les adresses du moment se côtoient dans ce livre qui regorge de bien belles suggestions.

On a divisé la tentaculaire capitale en 10 grandes sections (Midtown, Old Town, Westside, East End, etc.) comprenant chacune plusieurs quartiers.

On vous recommande fortement de sortir du centre et d’explorer l’extrême Est (Riverdale et Leslieville) et le Nord-Ouest (Junction, Roncesvalles), méconnus. Et puisque c’est le temps des Fêtes, un passage au Toronto Christmas Market, dans le Distillery District, s’impose.

300 raisons d’aimer Toronto, Jean-Michel Dufaux, Éditions de l’Homme, 288 pages, 29,95 $.