Recherche Voyage
Source ID:; App Source:

Grève à Air France: le SNPL s'attend à un mouvement «massif»

Selon le SNPL AF Alpa, les projets de... (PHOTO KENZO TRIBOUILLARD, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Selon le SNPL AF Alpa, les projets de développement de Transavia en France et en Europe, précisés jeudi par le groupe Air France-KLM, traduisent «une volonté manifeste d'externalisation et de délocalisation de l'activité moyen-courrier».

PHOTO KENZO TRIBOUILLARD, ARCHIVES AFP

Agence France-Presse
PARIS

Le premier syndicat de pilotes à Air France (SNPL AF Alpa) s'attend lundi à un mouvement de grève «massif» et appelle la compagnie à «changer de philosophie» sur le développement de sa filiale low-cost Transavia, a-t-il dit jeudi à l'AFP.

«Le mouvement sera massif, les pilotes ont déjà commencé à se déclarer massivement», affirme Jean-Louis Barber, président du syndicat (plus de 70% aux dernières élections professionnelles).

Le préavis de grève reconductible du SNPL court du 15 au 22 septembre, à partir de 5h00 du matin. Le Spaf, second syndicat de pilotes, appelle lui aussi à la grève (du 15 au 18), ainsi qu'Alter (non représentatif).

En vertu de la loi Diard, les grévistes doivent se déclarer au moins 48 heures avant le déclenchement d'une grève. C'est donc samedi matin que la direction du groupe Air France (Air France, Hop! et Transavia France) disposera des chiffres permettant d'évaluer la participation au mouvement et les vols maintenus.

«Il reste quelques jours. Pour l'instant nous n'avons eu que de fausses discussions» et «les propositions faites cette semaine par la direction dans la presse ne sont pas satisfaisantes», estime-t-il.

Dans une interview au quotidien Les Échos mercredi, le PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac, a rejeté la principale revendication des syndicats: un contrat unique pour les pilotes aux conditions actuelles d'Air France.

Il s'est néanmoins dit prêt «à discuter sur bien d'autres points», dont des «compensations» pour les pilotes «volontaires pour aller travailler chez Transavia».

Selon le SNPL AF Alpa, les projets de développement de Transavia en France et en Europe, précisés jeudi par le groupe Air France-KLM, traduisent «une volonté manifeste d'externalisation et de délocalisation de l'activité moyen-courrier».

«Ils sont dans le dogme. (...) Tant que la direction ne changera pas de philosophie, la grève sera maintenue par le SNPL», assène-t-il.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Air France: une grève dure se profile

    Nouvelles

    Air France: une grève dure se profile

    Une grève «massive» à Air France se profile toujours à partir de lundi, mais la direction poursuit les discussions pour l'empêcher, avec désormais un... »

la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer