Recherche Voyage
Source ID:7973257; App Source:DAM

Vergers Lafrance: du monde sous les pommiers

Julie Hubert et Éric Lafrance misent sur l'agrotourisme... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Julie Hubert et Éric Lafrance misent sur l'agrotourisme pour développer leur entreprise.

Photo: Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le Québec qu'on aime

Voyage

Le Québec qu'on aime

Pour savoir quoi faire au Québec. »

Sur le même thème

la liste:5742:liste;la boite:553835:box

En photos

Les Lafrance sont des gens accueillants. Samedi dernier, malgré le froid mordant, il y avait tellement de monde au verger qu'il fallait faire la circulation dans le stationnement. C'est la même chose lorsque les pommiers sont en fleur au printemps. Et il y a encore plus de monde l'automne, pour la cueillette.

«Nous recevons autour de 100 000 personnes par année», précise Julie Hubert, copropriétaire des vergers Lafrance avec son conjoint, Éric Lafrance. Ce sont des pomiculteurs de la troisième génération.

 

C'est d'ailleurs au moment où il a repris le verger familial qu'Éric a décidé que si son avenir se trouvait dans les pommes, il passait aussi par la diversification. «Mon beau-père produisait des pommes sans se poser de question, raconte Julie Hubert. Il les vendait toutes à Steinberg. Puis un jour, Steinberg a fermé ses portes. C'était le seul client de mon beau-père: ça été un coup dur pour la famille.»

Leçon à tirer: ne pas mettre toutes les pommes dans le même panier. D'autant qu'au Québec, on ne devient pas très riche en cultivant des pommes. «Il y a 20 ans, un tracteur coûtait environ 13 000$, raconte Éric Lafrance, Aujourd'hui, il coûte au moins 60 000$, sauf que durant 20 ans, le prix du minot de pommes est resté le même.»

Pour eux le cidre s'est imposé. «Éric est né dans les pommes, raconte Julie. Il sait reconnaître le parfum d'une variété par rapport à une autre. Il connaît les caractéristiques de chaque pomme. Il sait faire des alliages.» C'est donc lui qui supervise la production de cidre, de cidre de glace et le développement des autres alcools de pommes, à venir.

Julie s'occupe de la gestion. Et des gens. Elle est ravie de voir tant de monde dans ses vergers de Saint-Joseph-du-Lac ces jours-ci. Les familles, les amoureux qui font de la raquette autour des pommiers et qui ramassent les pommes gelées qui seront ensuite utilisées pour la cuvée spéciale du domaine. «Le cidre de glace est magique, dit Julie Hubert. Les gens qui viennent ici sont fascinés par le produit et le paysage. Les pommes dans les arbres ressemblent à des boules de Noël!»

L'agrotourisme est donc devenu une importante activité pour les Lafrance. Question d'avoir du monde à l'année, ils ont ajouté un marché de la pomme et une boulangerie, à côté de la cidrerie,

Aujourd'hui et demain, les vergers sont à nouveau ouverts au public, pour la corvée hivernale. Si les cueilleurs prennent froid, ils pourront se réchauffer avec du cidre de glace... chaud! Le plus délicieux des paradoxes...

 

Les Vergers Lafrance

Fondation: 1997

Quantité: entre 150 000 et 200 000 bouteilles de cidre, dont autour de 65% de cidre de glace

Méthode: cryoextraction, à 80%.

Exportation: entre 5 et 10%, au Japon, en Chine et en France.

Accueil: tous les jours, toute l'année.

www.lesvergerslafrance.com

Domaine Lafrance

1473. chemin Principal

450-491-7859

Saint-Joseph-du-Lac

 

Les vergers Lafrance (Description de François Chartier)

Domaine Lafrance 2008 Cidre de glace, Les vergers Lafrance, Saint-Joseph-du-Lac 23,95$ (375 ml) (733 600) ***,$$ ($) MODÉRÉ"

D'un domaine à compter parmi les 10 meilleurs producteurs de cidre de glace de la province. Ici, vous dégusterez une cuvée à la fois gourmande et mordante, sans être puissante. Parfaite pour faire vos premiers pas dans l'univers glacé du cidre liquoreux. Certes sucré à souhait, sans lourdeur, ce cidre se montre aussi très élancé et presque mordant, s'exprimant par des saveurs intenses et fraîches de pomme mûre, de poire chaude et de gingembre sauvage. Bel équilibre sucre-acidité pour de gourmandes harmonies à table, comme le pain d'épices ou les desserts relevés de gingembre.

 




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Au pays du cidre de glace

    Le Québec qu'on aime

    Au pays du cidre de glace

    Stéphanie Bérubé et François Chartier font équipe pour la première fois. Le sommelier a sélectionné les produits. Ce sont ses cidres coups de coeur.... »

la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer