Le 9 février, des avions de ligne effectuant des liaisons transatlantiques se sont senti pousser des ailes.

Sylvain Sarrazin Sylvain Sarrazin
La Presse

Plusieurs appareils, portés par un courant aérien créé par la tempête Ciara, ont établi de nouveaux records de vitesse sur le parcours entre New York et Londres, rapporte le site spécialisé Fligthradar.

Ainsi, un Boeing 747-400 de la compagnie British Airways a rallié les deux villes en seulement 4 h 56, au lieu des 6 h 13 prévues initialement.

Ce même jour, deux Airbus A350 du transporteur Virgin ont également bouclé leur voyage en moins de cinq heures, avec une et trois minutes supplémentaires, respectivement.

Il s’agit d’un record pour des vols transatlantiques réalisés par des appareils subsoniques (volant en dessous de la vitesse du son, soit 1230 km/h environ).

Le vol commercial le plus rapide jamais enregistré entre ces deux continents fut effectué par l’avion supersonique Concorde, le 7 février 1996, qui vola entre New York et Londres en 2 h 52.