Le Québec se distingue une fois de plus du reste du Canada, mais cette fois-ci par les choix de destinations de voyage, si l’on en croit les données compilées par la plateforme de recherche et de réservation Kayak. Sans surprise, les pays ensoleillés sont toujours aussi prisés des Québécois, mais des étoiles montantes y brillent et prennent du galon.

Sylvain Sarrazin Sylvain Sarrazin
La Presse

Habituellement, le moteur de recherche publie chaque année un rapport dévoilant les destinations les plus convoitées par les Canadiens et les Québécois sur son site – lequel répond annuellement à 6 milliards de requêtes à l’échelle mondiale. Mais en 2020, il a décidé de prendre un autre chemin, mettant l’accent sur les villes ayant connu les plus fortes hausses de demandes par rapport à l’année précédente. 

Constat : alors que le Canada a déjà entamé son rêve olympique en plaçant Osaka en tête des cités qui ont le plus gagné en popularité (+ 145 % des demandes de recherche), suivi d’Hawaii, de Rome et de Milan, les requêtes au départ de Montréal prennent une tout autre direction : celle du soleil, comme on pouvait s’y attendre. Cependant, Cuba et la République dominicaine voient d’autres îles du secteur projeter un peu d’ombre dans leur cour.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Steve Sintra, directeur régional pour l’Amérique du Nord chez Kayak

Les destinations les plus en vogue restent dans les Caraïbes, très populaires, où l’on retrouve la Martinique, Saint-Martin et Aruba dans le haut de la liste. Pour la Martinique, les demandes de recherche ont augmenté de 72 % et ceux pour Saint-Martin, de 62 %.

Steve Sintra, directeur régional pour l’Amérique du Nord chez Kayak

Le fait que ces derniers territoires soient francophones joue certes en leur faveur, mais M. Sintra souligne toutefois que les Québécois sont prêts à pousser plus au sud, Rio de Janeiro et Bogotá récoltant respectivement une augmentation d’intérêt de 28 % et 27 %.

Alors que le reste du Canada lorgne le Japon en 2020, le Québec montre plutôt une curiosité accrue pour la Corée du Sud, troisième pays à connaître une forte hausse de demande. « La gastronomie et la vie nocturne locales sont certainement des facteurs qui expliquent cet engouement », avance M. Sintra.

Le Sud, mais encore ?

La nouvelle présentation des données recueillies par la plateforme Kayak cherche à mettre de l’avant des solutions de rechange aux plages saturées coutumièrement fréquentées par les Québécois. À l’heure du surtourisme, l’idée n’est pas à jeter. 

Le surtourisme est l’une des préoccupations essentielles aujourd’hui dans l’industrie du voyage, on a pris ça en considération, en présentant des belles destinations qui sont capables de recevoir plus de visiteurs.

Steve Sintra, de Kayak

M. Sintra cite la ville croate de Zadar, ou encore Tbilissi, en Géorgie, qui présentent des offres culturelles intéressantes et commencent à susciter la curiosité ailleurs au Canada.

Enfin, pour ceux qui sont soucieux de leurs finances, le site a recensé les plus fortes baisses de billets d’avion par rapport à l’an passé, pour une période équivalente : les tarifs médians au départ de Montréal pour Cancún, Orlando, Bogotá, Toronto ou la ville de Guatemala ont tous fondu de 34 % à 38 %.

Rendez-vous en terre (in)connue

Par ailleurs, la plateforme Kayak a introduit deux nouveaux outils, à savoir un calculateur d’itinéraire multivilles et un volet original baptisé « Retrouvailles », qui suggère à deux personnes vivant dans des pays différents les meilleurs vols pour se rejoindre dans une ville du globe digne d’intérêt, si possible à mi-parcours. 

Par exemple, si un Montréalais vit une idylle avec une Tokyoïte, le moteur de recherche proposera une réservation où chacun aura un vol convergeant vers Vancouver, San Francisco ou Seattle – les cités proposées lors de notre test. Un outil qui séduira probablement les très bons amis ou les couples entretenant une relation à distance, ce que 22 % des Canadiens ont déjà expérimenté, selon un sondage mené par l’entreprise.

Destinations ayant connu les plus fortes hausses de demandes par rapport à l’an dernier, au départ de Montréal

> Fort-de-France, Martinique : + 72 %
> Baie de Simpson, Saint-Martin : + 62 %
> Séoul, Corée du Sud : + 39 %
> Vienne, Autriche : + 33 %
> Oranjestad, Aruba : + 29 %
> Rio de Janeiro, Brésil : + 28 %
> Bogotá, Colombie : + 27 %
> Kahului, Hawaii : + 23 %
> San Juan, Porto Rico : + 22 %
> Bordeaux, France : + 21 %