Faire du télétravail au fond du sous-sol, dans la grisaille de novembre, ce n’est pas forcément la joie. Transat a une idée : pourquoi ne pas faire du télétravail dans une contrée bien ensoleillée, pas loin d’une plage ?

Marie Tison Marie Tison
La Presse

Le voyagiste propose maintenant « Hors du bureau », une collection d’une trentaine d’hôtels à Cuba, en Jamaïque, au Mexique et en République dominicaine qui répondent aux besoins des télétravailleurs.

Ainsi, on y trouve une chambre avec un espace de travail, une connexion internet fiable, rapide et gratuite, et des services d’impression et de soutien technique gratuits ou à faible coût. Il n’y a pas de supplément pour les voyageurs en solo.

Les forfaits pourront bénéficier d’une assurance médicale pour la COVID-19 et de conditions assouplies en fait de modification et d’annulation si la réservation se fait d’ici la fin du mois.

Les séjours doivent être d’une durée de 14 jours et plus. Il faut se rappeler qu’une quarantaine devra s’appliquer au retour au Canada. Il faudra donc retourner au sous-sol…

> Consultez l’offre de Transat