Il n’y a pas que les lieux, monuments et collections qui puissent recevoir la bénédiction de l’UNESCO. Des concepts culturels et immatériels peuvent aussi figurer à sa longue liste d’éléments protégés.

Audrey Ruel-Manseau Audrey Ruel-Manseau
La Presse

Ainsi, l’alpinisme a été inscrit au patrimoine immatériel de l’UNESCO, la semaine dernière à Bogota, où se tenait la réunion annuelle du comité de sélection.

L’art de gravir des sommets et des parois en haute montagne est une pratique bicentenaire et tire son nom d’une populaire chaîne de montagnes européennes : les Alpes. 

— Avec l’Agence France-Presse