Les vacances semblent souvent trop courtes, et le retour au travail est parfois abrupt. Voici quelques conseils du magazine Psychology Today pour faciliter la transition.

- Planifiez votre retour. Faites une liste de tâches prioritaires à la maison et au travail. Dans le feu de l'action, il est difficile de décider de l'importance des tâches. N'oubliez pas de prévoir une activité agréable, par exemple un barbecue avec des amis, peu après votre retour, pour avoir au moins une note positive au spleen post-vacances.

- Laissez au frigo, au congélateur ou dans le garde-manger de quoi préparer des repas simples pour deux jours. Vous pourrez ainsi vous limiter à acheter du lait et du jus d'orange le soir de votre retour. Quoi de plus irritant que de constater qu'il ne reste plus de café le premier matin du retour au travail?

- Souhaitez-vous la bienvenue. Achetez un livre que vous avez envie de lire et laissez-le sur la table de chevet, comme si vous vous faisiez un cadeau. Placez un sel de bain relaxant et des serviettes propres près du bain. Ainsi, vous n'aurez qu'à ajouter de l'eau.

- Arrêtez le courrier et demandez une reprise seulement le surlendemain de votre arrivée. Et changez votre message vocal pour éviter d'avoir une vingtaine de messages à écouter. On peut facilement se sentir assailli quand le train-train quotidien de deux semaines nous tombe dessus d'un seul coup.

- Ménagez-vous une zone tampon. Revenir le vendredi plutôt que le dimanche permet de retourner dans la routine progressivement durant la fin de semaine.

- Pensez aux aspects positifs du quotidien. Préparez avec vos enfants une liste des activités les plus agréables. Pensez aux petits plaisirs qui vous ont manqué durant les vacances: le jardinage, un café avec un ami, la promenade du dimanche.

- Attendez-vous à retrouver le stress que vous avez quitté. Selon une étude, les employés de bureau montrent des signes de stress dès la quatrième journée après les vacances, et trois semaines plus tard, leur niveau de stress est semblable à ce qu'il était avant le départ.

- Comprenez la psychologie des vacances. On a souvent l'impression qu'elles finissent trop rapidement. C'est une réaction normale. Les premières journées de vacances semblent plus longues parce qu'on est confronté à une foule de nouveautés, alors que les dernières passent plus rapidement parce qu'on a adopté des routines.