Prendre de la vitamine B peut prévenir une maladie de la vue courante chez les femmes âgées, indique une étude américaine, la première effectuée de manière aussi rigoureuse.

Publié le 25 févr. 2009
ASSOCIATED PRESS

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est la principale cause de cécité chez les personnes âgées de 65 ans et plus. Plus du tiers des Canadiens âgés entre 55 et 74 enfants développent ce type de dégénérescence maculaire, selon le site Internet AMD Canada.

La maladie entraîne la détérioration d'une partie de l'oeil et peut causer la perte de la vision centrale, rendant difficile la reconnaissance des visages, la lecture et la conduite automobile. Il n'existe aucun remède, mais certains traitements peuvent freiner l'évolution de la maladie.

Prévenir la maladie s'avère plus problématique. La seule recommandation connue était d'éviter de fumer la cigarette. Mais les résultats de cette étude menée à partir d'un échantillon aléatoire (une forme d'étude plus rigoureuse) suggèrent un nouveau moyen de réduire le risque de dégénérescence maculaire au stade précoce, a expliqué le responsable de la recherche. Selon William Christen, un spécialiste de Boston, ces résultats devraient être valables également pour les hommes.

Les participantes à l'étude qui ont pris une combinaison de vitamines B (B6, acide folique et B12), ont réduit leur risque de dégénérescence maculaire de plus du tiers après sept ans, par comparaison avec le groupe de femmes qui prenaient un placebo.

L'étude a porté sur plus de 5000 femmes âgées de 40 ans et plus. Les résultats ont été publiés lundi dans Archives of Internal Medicine.