Source ID:news·20121004·LA·0074; App Source:cedromItem

Faut-il craindre l'exerciseur?

Un poupon ne devrait pas être longtemps à... (Photo: Archives La Presse)

Agrandir

Un poupon ne devrait pas être longtemps à la verticale, que ce soit dans un exerciseur ou un autre équipement, explique Mme Caron Santha.

Photo: Archives La Presse

À la naissance de mon fils, j'ai reçu un exerciseur dans lequel je peux l'asseoir afin qu'il s'amuse avec des jouets disposés autour de lui. Une amie me dit que c'est mauvais pour les bébés. Est-ce vrai?

Le grand défaut des exerciseurs est que les enfants (et bien des parents!) l'adorent. Résultats: les bébés y jouent souvent trop longtemps.

«Ce n'est pas inintéressant pour le développement. Le fait que l'enfant puisse se retourner l'aide à prendre conscience de son corps dans l'environnement. Il réalise que les objets situés derrière lui ne disparaissent pas quand il se retourne, explique Josiane Caron Santha, ergothérapeute. Par contre, s'il y passe trop de temps, il perd des occasions de développer sa motricité.» Pour l'enfant, réclamer l'exerciseur est la voie de la facilité puisqu'il y est debout sans effort.

D'ailleurs, un poupon ne devrait pas être longtemps à la verticale, que ce soit dans un exerciseur ou un autre équipement, explique Mme Caron Santha. Expérimenter différentes positions permet de développer un ensemble de petits réflexes d'équilibre et de protection en cas de chute.

Développement atypique

Loin d'aider les petits à marcher plus tôt, l'utilisation fréquente de l'exerciseur tend à freiner le développement. «Le bébé fait toujours le même mouvement, il manque de variété. Durant sa première année, un enfant doit apprendre à se mouvoir et à se lever», souligne Maria de Notariis, physiothérapeute et coauteure de Regarde-moi - Le développement neuromoteur de 0 à 15 mois. Elle ne recommande pas ces exerciseurs et encore moins ceux où l'enfant est suspendu (le fameux Jolly Jumper). «Ils ne permettent même pas à l'enfant de se retourner ou de faire travailler ses mains avec des jouets.»

Selon elle, ces équipements favoriseraient un développement atypique. Plusieurs petits vont se déplacer sur les fesses, par exemple. Or, des études ont démontré un lien positif entre le fait de marcher à quatre pattes et le développement du langage. Sauter cette étape pourrait entraîner des retards. «Le cerveau se développe alors différemment», résume Mme de Notariis.

Trop tôt

Les parents doivent aussi éviter d'installer leur poupon dans l'exerciseur trop tôt. «Je ne le recommanderais pas pour un enfant de trois ou quatre mois. Le bébé manque de tonus autour des articulations, indique Mme Caron Santha. Il faut attendre que l'enfant ait assez de contrôle postural pour s'asseoir seul.» «L'utiliser trop tôt est mauvais pour la formation des os des jambes, ajoute Mme de Notariis. Ils peuvent crochir.»

Prudence et modération sont donc les mots d'ordre si on utilise l'exerciseur!

Saviez-vous que?

Depuis 2004, le Canada interdit la vente des marchettes à roulettes pour bébé. Ces jouets permettent aux enfants de se déplacer à une vitesse d'un mètre par seconde. Ils peuvent se renverser et tomber dans un escalier. Aux États-Unis, entre 12% et 40% des bébés ayant une marchette se sont blessés en l'utilisant, selon l'Institut national de santé publique du Québec.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer