À la veille des grands départs de l'été, six étudiants toulousains viennent d'être primés pour avoir imaginé une douche projetant une fine couche de crème solaire sur les estivants qui auraient oublié leur tube, pour éviter coups de soleil ou cancer de la peau.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous sommes partis du constat qu'il n'était pas évident de se mettre de la crème solaire sur le dos et que c'est une corvée de se protéger convenablement», a expliqué à l'AFP Olivier Arribe, membre de l'équipe lauréate du Concours Régional des Etudiants Créateurs d'Entreprise, créé à l'initiative de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Toulouse.

L'appareil consiste en une borne devant laquelle se place la personne, qui a le choix d'offrir son corps à des tubes vaporisateurs ou d'utiliser un pistolet pour couvrir précisément telle ou telle partie de la peau.

L'utilisateur met une pièce dans la machine, puis choisit l'indice de sa crème solaire et le moyen de la projeter (tube ou pistolet). Il est ensuite assuré d'être «enduit d'une couche fine, uniforme, qui ne laisse aucune trace blanche, avec de la crème de qualité, non périmée», selon Olivier Arribe.

«De nos jours, les problèmes de cancer ou de vieillissement de la peau causés par les rayons UV sont de plus en plus nombreux et l'un des moyens les plus efficaces pour lutter contre eux reste la protection grâce aux crèmes solaires», soulignent les étudiants. Or, poursuivent-ils, si «88% de la population possède de la crème solaire en France, 58% des personnes disent oublier régulièrement de l'emporter avant une exposition au soleil».

D'où l'idée d'équiper plages, campings, hôtels, équipements aquatiques, en bornes de distribution de crème, souligne Olivier Arribe. Un modèle spécial montagne est envisagé, ajoute-t-il, avec seulement un pistolet pour couvrir le visage et les bras.

Un tel système pour étaler une crème par vaporisateur existe déjà, avec notamment les solutions auto-bronzantes. Mais il s'agit de cabines dans lesquelles on est enfermé.

Les modèles ne sont pas encore en construction, mais l'étude technique est achevée.