Une nouvelle étude publiée par la revue scientifique Neuron, le 28 janvier, montre qu'il est important d'avaler du magnésium pour optimiser la «plasticité» du cerveau. Un cerveau plastique est une bonne chose, puisque cela signifie que le cerveau s'adapte et crée des connexions, pour améliorer l'apprentissage et la mémoire.

Mis à jour le 25 févr. 2010
RELAXNEWS

L'équipe internationale de chercheurs, du MIT (États-Unis), de l'université de Tel Aviv (TAU, en Israël), de l'université Tsinghua à Pékin (Chine) et de l'université de Toronto (Canada) ont découvert qu'une hausse du taux de «magnésium dans le cerveau améliore à la fois la facilitation synaptique à court terme et la potentialisation à long terme (LTP), ainsi que les fonctions d'apprentissage et de mémorisation.»

Le 22 février, Inna Slusky, chercheuse à l'université de Tel Aviv, avait déclaré à l'association des amis américains de la TAU: «Nous sommes très heureux des résultats positifs de nos recherches, mais le point négatif, c'est que nous avons également été capables de montrer que les compléments alimentaires au magnésium en vente actuellement ne fonctionnent pas vraiment. Ils n'atteignent pas le cerveau.»

Selon Inna Slusky, «le magnésium est le 4e oligo-élément le plus présent dans le corps, mais aujourd'hui la moitié des habitants des pays industrialisés sont victimes de carences en magnésium qui peuvent affecter la santé humaine, et notamment le fonctionnement du cerveau».

Les compléments alimentaires n'étant pas toujours efficaces, la meilleure façon d'apporter du magnésium à son organisme est d'ingérer de la nourriture qui en contient en grande quantité, en mangeant des épinards, des amandes, des noix de cajou, du soja, des flocons d'avoine, du flétan, et même du chocolat.

Le Pr Guosong Liu, qui travaille sur cette étude et dirige le Centre d'apprentissage et de mémorisation de l'université Tsinghua, a cofondé l'entreprise Magceutics, et démarre les essais cliniques d'un nouveau produit «prometteur» qui pourrait devenir une nouvelle source de magnésium pour le cerveau.

Etude (en anglais) dans Neuron: http://www.cell.com/neuron/abstract/S0896-6273(09)01044-7