Source ID:; App Source:

La 101e AOC de Bourgogne

Petit Chablis 2010 Domaine Millet... (Photo La Presse)

Agrandir

Petit Chablis 2010 Domaine Millet

Photo La Presse

Jacques Benoit
La Presse

La Bourgogne compte, depuis le millésime 2011, une 101e appellation d'origine contrôlée (AOC), à savoir Coteaux bourguignons.

La nouvelle appellation, créée à la suite de longues négociations entre les autorités de Bourgogne et celles du Beaujolais, a quelque chose d'inattendu et même, pourrait-on dire, de révolutionnaire!

Car, en bref, elle laisse beaucoup de latitude aux viticulteurs, en ce sens que chacun fera ce qu'il veut, selon les proportions qu'il veut, avec les cépages bourguignons, blancs et rouges, dont le Gamay!

Autrement dit, un vin rouge du Beaujolais fait uniquement de Gamay pourra se présenter sous cette appellation. Et, de même, un vin associant, disons, 60% de Pinot noir de vignobles de Bourgogne et 40% de Gamay du Beaujolais pourra également être commercialisé sous la même appellation.

Ce sera à chacun de faire sa cuisine comme il l'entend!

Exemple, le Coteaux Bourguignons 2011 Mommessin, goûté récemment en Bourgogne même, fait que de Gamay, issu des appellations Beaujolais-Villages et de crus du Beaujolais (il y en a 10: Brouilly, Chénas, etc.), bien coloré pour un vin de ce cépage, charnu, et tout à fait savoureux, mais, il faut le préciser, absent de notre marché.

L'envers de la médaille: les règles concernant l'appellation Bourgogne rouge ont été resserrées. Et, à mon avis, pour le mieux.

Dans le cas de cette appellation, les viticulteurs pouvaient assembler jusque-là du Pinot noir et du Gamay provenant de crus du Beaujolais dans les proportions voulues par chacun.

En d'autres termes, un vin rouge d'appellation Bourgogne était susceptible d'être fait, par exemple, de 50% de Pinot noir et de 50% de Gamay.

Selon les nouvelles règles, pour avoir droit à l'appellation Bourgogne, un vin rouge doit dorénavant être fait d'au moins 70% de Pinot noir.

Six beaux vins

Vin de Pays de Franche-Comté 2009 Pinot noir Vignoble Guillaume, 17,90$ (11556311), ***,$$, 2012-2013.

Provenant d'un vignoble situé entre la Bourgogne et la Suisse, ce vin de Pinot noir, rouge clair, au très joli bouquet, typé, mûr, et aux arômes de framboises, enchante tout autant en bouche. Plutôt léger, souple, il est meilleur, et moins cher, que certains vins rouges d'appellation Bourgogne. La moitié de ce vin est élevé en fûts, le reste en foudres et en cuves. Délicieux. Hélas, il y en a trop peu! 12,5% (63 caisses).

Bourgogne 2010 «Les Ursulines» J.-C. Boisset, 24,50$ (11008112), ***,$$$, 2012-2015.

L'exemple parfait du vin blanc de Bourgogne au boisé savant, discret, avec, au nez, une note rappelant l'odeur du beurre frais. De corps moyen, distingué, ses saveurs sont rehaussées par un peu de gaz carbonique, et il est bien équilibré. Vinifié avec uniquement les levures indigènes (présentes sur les raisins), il est élevé dans des fûts de 450 litres, dont 15% de neufs. Et... il pourrait faire ombrage à des vins d'appellations plus prestigieuses. 12,5% (71 caisses).

Côtes du Roussillon Villages 2010 Les Millères Domaine Gardiés, 22,70$ (10781402), ***1/2,

$$ 1/2, 2012-2015.

Vin rouge relativement corsé, aux beaux tannins serrés, d'un des meilleurs viticulteurs du Roussillon - Jean Gardiés -, dont les vins brillent, entre autres choses, par la pureté du fruit. Les fruits rouges dominent au nez, avec des notes comme de prunes bien mûres. 60% Grenache et 40% Syrah, avec élevage en cuves et, pour 50% de la cuvée, en demi-muids (600 litres). Le degré d'alcool n'est pas dérangeant, vu l'équilibre du vin. 15% (176 caisses).

Crozes-Hermitage 2010 Domaine des Lises, 27,50$ (11400827), ***1/2,$$$, 2012-2016.

Très beau vin de Syrah, richement coloré, 2010 ayant été un grand millésime pour le nord de la vallée du Rhône. Le bouquet est ample, très Syrah, la bouche d'une bonne concentration, avec des tannins serrés, mais dépourvus de rugosité. Élevage en fûts de chêne français. 13% (50 caisses).

Coteaux du Languedoc 2009 La Clape Château des Karantes, 25,40$ (11476629), *** 1/2,$$$, 2012-2018?

Quasi opaque, son bouquet est large, profond et clairement dominé par la Syrah. Avec la bouche qui suit, concentrée, puissante, avec une légère sensation de chaleur sur la langue (c'est l'alcool). Pour amateurs de vins denses et corpulents. 50% Syrah, 40% Grenache et 10% Mourvèdre, avec élevage en fûts de 300 et 600 litres. 14,8% (85 caisses).

Petit Chablis 2010 Domaine Millet, 18,05$ (10516473), *** 1/2,$$, 2012-2014.

Chablis remarquable, de la plus modeste des appellations de ce vignoble (Petit Chablis), mais qui pourrait revendiquer une appellation supérieure, à savoir Chablis ou même Chablis 1er cru. D'une couleur à reflets un peu verdâtres, son bouquet, délicat, non boisé, fin, incisif, a cette note minérale fréquente dans les vins de ce vignoble. Les saveurs sont relevées, nettes, éclatantes, tout cela donnant un vin se présentant avec beaucoup de caractère. D'un grand millésime. 12% (146 caisses).

Vacances

Je prends, chers lecteurs, quelques semaines de vacances pendant lesquelles cette chronique fera relâche. De retour début septembre. Bon été!




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer