Le vin est de loin l'alcool le plus vendu à la Société des alcools du Québec (SAQ). Et le coeur des Québécois craque pour le rouge.

Karyne Duplessis-Piché, collaboration spéciale CYBERPRESSE

Près de 80% des produits vendus à la SAQ sont des bouteilles de vin. Et dans son rapport annuel, la société d'État dévoile que les Québécois en ont bu en moyenne 22 litres en 2011. Ce chiffre place la province au sommet de la consommation de vin au Canada. (voir tableau A)

Les adeptes choisissent un verre de rouge trois fois plus souvent qu'un verre de blanc (72% contre 24%). Quant au rosé, il occupe une place plus marginale avec un maigre 5% des ventes. Il connaît cependant une hausse de 11 % des ventes en volume par rapport à l'an dernier.

Quand vient le temps de passer à la caisse, les Québécois dépensent en moyenne 14,82$ pour une bouteille de vin. Et la facture totale de leurs achats s'évalue à 41,28$ pour chacune de leurs visites.

Dans leur panier, les vins français occupent la plus grande place. Près de 30% des bouteilles vendues proviennent de l'Hexagone. Mais leurs choix s'arrêtent aussi sur les vins italiens. À eux deux, la France et l'Italie détiennent plus de la moitié du marché du vin au Québec, soit 54%. (voir tableau B)

Les vins américains et néo-zélandais ont gagné en popularité au cours de la dernière année. Ils ont respectivement augmenté leurs ventes de 31% et de 28%.

Quant aux vins d'Argentine et d'Afrique du Sud, leurs ventes sont en recul de 12% et de 8% au cours de la même période.

Concernant le prix du vin, une bouteille affichée à 16,10$ a été payée au fournisseur 5,65$, incluant le coût du transport. Seulement 16,4% du prix affiché correspond aux taxes et 3% aux droits de douane. Ainsi, près de la moitié du montant représente des frais liés à la vente et les bénéfices.

Spiritueux

Le Québec arrive bon dernier dans la consommation de spiritueux au Canada avec seulement 4 litres bus par habitant l'an dernier. (voir tableau C)

La liqueur, la vodka et le rhum sont les trois produits qui ont la cote sur les tablettes de la SAQ dans cette catégorie. Les spiritueux représentent 14,6% des ventes du monopole d'État.

Bières et panachés

La société d'État vend peu de bières. Le houblon représente seulement 1,5% de leurs ventes. Néanmoins, les Québécois se la procurent autrement - au supermarché ou au dépanneur - puisqu'ils en consomment en moyenne 96 litres par année. Ce chiffre correspond à une consommation de bière près de quatre fois plus que celle du vin.

Quant aux boissons panachées telles que les coolers, les boissons pré-mixées et les cocktails, elles représentent 5% des ventes de la SAQ.

Saviez-vous que...

- 11 000 produits provenant de 65 pays sont disponibles sur les tablettes de la SAQ. Chaque année, près de 10% des produits sont renouvelés.

- On retrouve aussi 300 produits québécois dans le réseau de la SAQ.