Montréal découvre - enfin! - le saké. Grâce à de nouvelles agences de représentation (et à d'anciennes, qui se diversifient), les Québécois ont accès à un nombre grandissant de sakés provenant de brasseries plus artisanales.

Publié le 24 oct. 2018
Ève Dumas LA PRESSE

Et voilà que le festival Kampai se tient pour la première fois dans la métropole.

Jeudi, on pourra goûter à plus d'une centaine de sakés tout en grignotant des spécialités japonaises préparées, entre autres, par les restaurants Nozy et Marusan.

On vous conseille d'acheter votre billet à l'avance, pour qu'il vous coûte 50 $ plutôt que 70 $ à la porte. Ça se déroule au Studio Mile-End.

6250, rue Hutchison, 5e étage, Montréal

https://www.facebook.com/events/511166379350957/?active_tab=discussion