Source ID:; App Source:

Un gin à base de raisin

Les fondateurs de G'Vine ont eu l'idée d'utiliser... (PHOTO FOURNIE PAR G'VINE)

Agrandir

Les fondateurs de G'Vine ont eu l'idée d'utiliser un alcool à base de raisin pour produire des spiritueux.

PHOTO FOURNIE PAR G'VINE

Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse


La majorité des gins sont élaborés avec de l'alcool de grain. G'Vine utilise plutôt le raisin et un ingrédient rare, la fleur de vigne. L'entreprise est installée au coeur de la région de Cognac, en France, depuis 2001. Ses fondateurs ont eu l'idée d'utiliser un alcool à base de raisin pour produire des spiritueux. En consultant les archives locales, ils se sont aperçus que leur concept n'était pas nouveau.

«À l'origine, le gin était un distillat de raisin, raconte le directeur général de G'Vine, Yves Boulanger. Pour des raisons politiques, les guerres et la crise du phylloxéra, les Anglais et les Néerlandais ont voulu s'affranchir du raisin. Ils ont mis au point des recettes à base de grain.»

Les distillateurs avaient une autre bonne raison de remplacer le raisin par les céréales: elles sont beaucoup moins chères.

G'Vine convient que son alcool de raisin est plus cher, mais assure que cet investissement en vaut la peine.

«L'alcool de raisin est plus doux et plus aromatique, ajoute Yves Boulanger. Faites le test à l'aveugle entre le G'Vine et n'importe quel London dry gin, et la différence est évidente.»

G'Vine n'est plus la seule société à utiliser le raisin pour produire ses gins, mais c'est la seule dont les produits sont distribués à la Société des alcools du Québec (SAQ).

Fleur de vigne

La société française utilise par ailleurs un ingrédient hors du commun et difficile à obtenir: la fleur de vigne. «Ces petites fleurs ne sentent et ne goûtent pas grand-chose, raconte M. Boulanger. Mais lorsqu'elles sont distillées, elles sont de véritables bombes aromatiques.»

En plus d'être éphémère, la fleur est essentielle à la production de raisins. Pas étonnant que peu de vignerons puissent s'en passer. Le distillateur doit donc les obtenir auprès de producteurs possédant des vignes trop jeunes pour l'élaboration de leur vin.

G'Vine commercialise depuis 2006 son premier gin à base d'alcool de raisin. Ce produit s'appelle Floraison. Elle produit aussi un deuxième gin, Nouaison, avec les mêmes ingrédients. Seules les proportions diffèrent.

On a goûté...

G'Vine Floraison (40%)

Le nez de ce gin sort de l'ordinaire. Il est très floral, complexe et l'alcool est discret. On sent les agrumes, les fruits tropicaux et des épices douces. En bouche, c'est moelleux, onctueux, sans être agressif. On retrouve ces notes florales et on remarque peu les saveurs de la baie de genièvre. C'est délicat et fin. Si vous trouvez que les gins sont trop puissants, celui-ci vous plaira!

Code SAQ: 11679282,

46,25$  

G'Vine Nouaison (43,9%)

Avec ce deuxième produit, la société a voulu plaire davantage aux amateurs de «gros gin». Dans le verre, c'est plus épicé, plus terreux. En bouche, on sent davantage l'alcool. Les notes d'épices sont omniprésentes, cannelle, cardamome, poivre long. Le côté floral est plus subtil. On goûte la pomme en finale. Bien.

Code SAQ: 11679291,

46,25$




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer