Le Palais des Congrès se transforme du 27 au 29 octobre prochain en rassemblement vinicole. Il accueillera la première édition de la Grande dégustation de Montréal.

Publié le 19 oct. 2011
Karyne Duplessis-Piché, collaboration spéciale CYBERPRESSE

Plus question de s'attrouper autour des kiosques des agences d'importation privée pour pouvoir déguster quelques produits. La formule mise en place en 1994 pour le Salon des vins de Montréal n'existe plus. L'événement fait peau neuve.

«Ce n'est plus un salon d'agents, mais bien de producteurs. On passe de salon à dégustation», explique le coprésident et concepteur de la l'évènement Daniel Richard.

Plus de 250 producteurs de partout dans le monde sont attendus pour tenter de séduire les amateurs de vin avec pour simple publicité le nom de leur domaine, leur région viticole et le pays d'origine.

Leurs efforts ne sont pas le fruit du hasard, puisque les Québécois sont les plus grands consommateurs de vin du pays. Selon Statistique Canada, ils ont acheté 32% des bouteilles vendues d'un océan à l'autre l'an dernier.

Pour sa première édition, la Grande dégustation de Montréal met à l'honneur les vins français. Près d'une centaine de producteurs de l'Hexagone seront donc du voyage. C'est le cas de Dominique Hebrard, viticulteur à St-Émilion.

«J'ai participé au Salon des vins pendant 10 ans. Alors je viens aussi cette année, explique-t-il. On aime le Québec. On aime les gens, mais c'est aussi un marché porteur. Et les Québécois aiment les vins français. Des vins qu'ils connaissent. »

Les vins effervescents et les whiskies auront aussi une place de choix. Plus de 120 champagnes et crémants ainsi qu'une cinquantaine de whiskies seront identifiés par un pictogramme. Les amateurs pourront découvrir ces produits dans leur parcours de dégustation.

Alors que le Salon des vins de Montréal n'avait lieu qu'une année sur deux, la Grande dégustation sera, elle, un rassemblement annuel. Le prix d'entrée reste le même soit de 15$, pour accéder à la salle de dégustation. Ce montant n'inclut pas les coupons, que les visiteurs devront se procurer afin de goûter aux produits.

En tout, plus de 1500 vins, spiritueux et bières seront présentés, dont 700 produits en importation privée.