Source ID:862233f5-b51e-4c84-92c7-3f3c10ce587a; App Source:alfamedia

BlackBerry s'allie à Ford

QNX a été acquise par BlackBerry en 2010.... (Photo Mark Blinch, archives Reuters)

Agrandir

QNX a été acquise par BlackBerry en 2010.

Photo Mark Blinch, archives Reuters

La renaissance de BlackBerry passera par l'automobile. L'entreprise a annoncé hier en fin de journée une entente qui la verra travailler main dans la main avec Ford pour installer son système d'exploitation QNX à bord de ses véhicules.

Très peu connu du grand public, le système QNX tourne pourtant déjà dans environ 60 millions de véhicules dans le monde. Les clients de Ford l'utilisent déjà probablement sans le savoir, puisque c'est sur lui que s'appuie le système d'infodivertissement Sync 3 de la marque américaine.

Conçu à l'origine par l'entreprise canadienne du même nom acquise par BlackBerry en 2010, QNX est un système d'exploitation réputé très fiable et destiné à être intégré dans des composants électroniques embarqués.

Dans une automobile, il peut être utilisé dans le système d'infodivertissement, mais aussi dans une panoplie d'autres modules : acoustique, télématique, navigation, caméra de recul, voire la conduite assistée.

INDUSTRIE CHANGEANTE

La popularité de QNX dans le domaine automobile est indéniable, comme en témoigne le nombre de véhicules qui l'intègrent. Mais la relation entre BlackBerry et les constructeurs automobiles n'avait jamais encore été directe, la première fournissant son produit à un fabricant intermédiaire d'équipements, qui le revendait dans un ensemble au second.

Cette structure est appelée à changer, selon John Wall, vice-président principal et chef de QNX chez BlackBerry.

« Les logiciels deviennent de plus en plus importants pour les constructeurs, ils les voient maintenant comme le moteur ou la transmission. » - John Wall

À ce titre, les constructeurs veulent se rapprocher des concepteurs de logiciels. BlackBerry n'exclut d'ailleurs pas, bien au contraire, la possibilité de signer d'autres ententes similaires.

Les bénéfices financiers de cette entente pour l'entreprise canadienne n'ont pas été dévoilés. Selon M. Wall, cela pourrait notamment se traduire par l'augmentation, dans chaque véhicule, du nombre de modules confiés à QNX.

Aucune information n'a été communiquée quant aux modèles qui profiteront en premier lieu de ce partenariat.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer