Research In Motion, l'inventeur du BlackBerry, a ravi à Sony Ericsson la quatrième place dans le classement des plus importants fabricants de téléphones mobiles au monde.

LA PRESSE CANADIENNE

Au cours du deuxième trimestre, RIM a expédié 11,2 millions de BlackBerry, ce qui lui a permis de grimper d'un rang dans un classement produit par la firme IDC.

RIM est parvenue à figurer parmi les cinq premières positions de ce classement pour la première fois en avril.

Pour le dernier trimestre complété, RIM est l'entreprise ayant enregistré la plus forte croissance en termes de téléphones mobiles expédiés, soit 40 pour cent.

De leur côté, Nokia, Samsung et LG Electronics ont conservé leur rang, tandis que Sony Ericsson a reculé à la cinquième position.

Selon IDC, la situation du marché mondial s'est améliorée durant le deuxième trimestre. Les expéditions totales des cinq plus importants fabricants de téléphones mobiles au monde se sont établies à 317,5 millions d'unités, une hausse de 14,5 pour cent comparativement à celles du deuxième trimestre de 2009.

À la Bourse de Toronto, les actions de RIM gagnaient 1,41 $, vendredi après-midi, et s'échangeaient à 59,09 $.