Source ID:; App Source:

Iran: des propriétaires de sites porno risquent la peine de mort

Un procureur iranien a annoncé qu'il chercherait à obtenir la peine de mort... (Photo: Photothèque La Presse)

Agrandir

Photo: Photothèque La Presse

Agence France-Presse
Téhéran

Un procureur iranien a annoncé qu'il chercherait à obtenir la peine de mort pour des propriétaires iraniens de sites internet pornographiques et anti-islamiques récemment arrêtés, a rapporté mardi le quotidien Vatan Emrouz.

«Une personne qui gère des sites immoraux, anti-religieux et anti-révolutionnaires» est considérée comme étant «corrompue sur terre», une expression mentionnée dans la charia, a dit le vice-procureur de Téhéran, Reza Jafari, cité par le journal.Or l'accusation de «corruption sur terre est punissable de mort», a-t-il ajouté.

Selon lui, 50 Iraniens ont été interpellés et font l'objet d'une enquête pour avoir géré des sites de ce genre. La moitié ont été relâchés sous caution, et 90 sites incriminés ont été fermés.

«Les accusés dans ces affaires font l'objet de plusieurs accusations et nous réclamerons donc la peine maximale prévue par la loi», a dit M. Jafari.

Selon lui, les sites incriminés comportaient des contenus avec de «l'inceste, du sexe avec des enfants et des animaux, de l'homosexualité et des histoire érotiques», ainsi que «des insultes aux figures religieuses».

Les Gardiens de la révolution, l'armée idéologique du régime islamique, avaient annoncé en mars avoir démantelé «plusieurs réseaux qui avaient créé des sites internet anti-religieux, obscènes et contre-révolutionnaires».

Les Gardiens avaient dit alors avoir arrêté «plusieurs personnes, dont certaines résidant (habituellement, NDLR) à l'étranger».




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer