Source ID:; App Source:

Panasonic: audace dans la tempête

le téléviseur TC-P54Z1...

Agrandir

le téléviseur TC-P54Z1

Michel Truchon
Le Soleil

Loin de jeter l'éponge, Panasonic, la division de l'électronique du géant japonais Matsushita, appuie sur l'accélérateur, même si elle a elle aussi dû encaisser les contrecoups de la crise financière mondiale.

Là où certains ont été forcés de ralentir - quand ce n'est pas carrément d'arrêter les machines - «Pana» joue d'audace et propose une série de nouveaux téléviseurs, 22 au total, deux fois plus que l'an dernier. Mieux encore, le fabricant ouvre une cinquième usine de dalles plasma dont la production devrait dépasser celle de ses quatre autres, avec plus d'un million d'écrans par mois. On dit qu'il s'agit d'une véritable petite ville à la mentalité écologique, utilisant l'énergie solaire et la récupération de l'eau de pluie.

Si elle n'a pu totalement échapper aux blessures économiques - c'est surtout dans le domaine de l'électronique pour l'auto qu'elle a écopé - , Panasonic en surprend plusieurs en ne suivant pas la tendance de hausse de prix adoptée par d'autres géants et prenant effet ce mois-ci.

Déjà assuré d'une première place chez les fabricants de dalles à affichage plasma, Panasonic fait en sorte de conserver cette longueur d'avance en proposant des technologies inédites et diablement efficaces sur ses modèles de 12e génération. La principale est une combinaison baptisée NeoPDP utilisant de nouveaux matériaux et procédés, une nouvelle conception des cellules et une amélioration des circuits d'excitation. Avec comme résultats des contrastes supérieurs et une résolution d'images animées constante de 1080 lignes. La luminosité est deux fois plus élevée que les modèles précédents, et la consommation d'énergie a été réduite.

Sur sept séries de téléviseur plasma, une seule ne porte pas le sceau NeoPDP. Sept modèles sont conformes à la norme vidéo THX. Ils bénéficient notamment d'une nouvelle vitre antireflet beaucoup plus efficace.

En septembre, Panasonic sortira son fleuron des modèles 2009, le téléviseur TC-P54Z1 de la série Z, un panneau ultraplat (épaisseur de 25,4 mm - environ 1 po.) présenté dans un boîtier gris en métal brossé accompagné d'un piédestal profilé. On murmure que des ingérieurs de Pioneer Elite auraient été accueillis par Panasonic et cela se sentirait dans ce modèle de luxe qui, à 8000 $, pourra être considéré comme la crème du haut de gamme. Le Z1 possède un module électronique séparé sans fil (minceur oblige) et ses circuits audio ont été poussés au point qu'ils peuvent facilement remplacer une petite chaîne.

Selon José Adam, de Stéréo Plus, le format 54 pouces prend une importance spéciale cette année, car on constate que de plus en plus de propriétaires de grands rétroprojecteurs commencent à faire le saut vers le plasma et qu'ils se tournent naturellement vers le 54 pouces. Les prix des autres modèles Viera de Panasonic de cette taille vont de 2999 $ à 8000 $ (Z1).

Panasonic met aussi l'accent sur le compagnon indispensable du téléviseur haute définition, la chaîne de cinéma maison. On remarque notamment les chaînes avec lecteur de disque Blu-ray à 7.1 canaux (SC-BT200 et SC-BT300) et la chaîne DVD SC-PT770.

Le plus original est l'ensemble SC-ZT1 qui propose quatre enceintes tubulaires sans fil avec un haut-parleur d'extrêmes graves intégré dans la base. Craquant...

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou encore une idée pour un reportage? Écrivez-nous à technaute@cyberpresse.ca.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer