Source ID:; App Source:

Des tribus défendent leurs terres avec un GPS

Didier Bert
Technaute.ca

Des peuples amazoniens utilisent la pointe de la technologie pour faire valoir leurs droits contre les prétentions des industriels.

Au Surinam, au nord du Brésil, des dizaines d'autochtones presque nus sillonnent la forêt amazonienne équipés de GPS (Global Positioning System).

Pour eux, le positionnement par satellite est une assurance-vie face à la pollution des rivières par les entreprises exploitant les ressources naturelles.

L'un de ces peuples, la tribu Trio, a reçu les appareils de l'Amazon Conservation Team, une organisation pour la préservation de l'environnement et de la culture, située dans l'État de Virginie. L'association a aussi assuré des formations en cartographie.

Cartographier un territoire ne signifie pas le contrôler. Mais les tribus brésiliennes comptent bien s'inspirer de l'exemple d'un peuple équatorien. La tribu Shuar s'est ainsi appuyée sur ses données pour faire valoir ses droits sur un territoire convoité par une compagnie pétrolière américaine.

Des populations ont aussi établi des postes de garde à la limite de leurs territoires. D'autres ont fait arrêter les activités des mines implantées illégalement.

En plus du GPS, des tribus utilisent Google Earth pour surveiller leur territoire. Elles identifient les menaces : une rivière susceptible d'être polluée par une mine d'or ou une ferme de soja trop vorace en terrains.

Quelques peuples au Brésil utilisent déjà des accès Internet pour marquer les coordonnées d'activités suspectes. Ils peuvent ensuite enquêter ou transmettre l'information au gouvernement.

D'après Wired

À lire aussi :

Les tribus d'Amazonie branchées à Internet




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer