L'Albertaine Helen Upperton a raté de justesse le podium samedi, menant le Canada 1 à une quatrième place lors des Championnats du monde de bobsleigh.

Mis à jour le 21 févr. 2009
LA PRESSE CANADIENNE

Appuyée par le travail de sa compatriote Jenny Ciochetti aux freins, Upperton a permis à l'équipage canadien de grimper de trois échelons, après avoir dû se contenter du septième rang à l'issue des deux vagues présentées vendredi. Upperton et Ciochetti ont complété les quatre courses avec un chrono cumulatif de 3:48,93.

«Il s'agit d'une autre quatrième position à une compétition d'importance qui s'ajoute à une liste déjà longue», a déclaré Upperton. «J'étais excitée à l'idée de prendre part à cette course parce que j'ai toujours eu de bons résultats à Lake Placid; peut-être que j'étais un peu trop anxieuse», a ajouté l'athlète de Calgary.

Nicola Minichiello et Gillian Cooke, de la Grande-Bretagne, ont mérité l'or grâce à un temps de 3:48,22, devançant les Américaines Shauna Rohbock et Elana Meyers par 38 centièmes de seconde. La médaille de bronze est allée à l'Allemagne.

Kaillie Humphries de Calgary et Heather Moyse de Summerside, à l'Ile-du-Prince-Edouard, ont guidé le Canada 2 vers une cinquième place tandis que Amanda Stepenko, de Calgary, et Shelley-Ann Brown, de Pickering en Ontario, ont pris le 11e rang à bord du Canada 3.

Agée de 29 ans, Upperton a connu un excellent début de saison, remportant deux des trois premières rencontres comptant pour la Coupe du monde. Mais elle a subi une blessure aux côtes en tentant de monter dans son engin lors d'une course présentée en Allemagne, tout juste après la pause de Noël.

«Malgré ma blessure, il y a beaucoup de points positifs à retenir de la saison en cours, autant pour moi-même que pour Jenny et la fédération», a souligné Upperton. «Quand vous jetez un coup d'oeil à mes chronos, on peut voir que je suis encore très compétitive. Avec une poussée adéquate, nous pourrions nous hisser au sommet.»