Custio Clayton n’a pas ramené en Outaouais la ceinture de champion du monde qu’il reluquait dans les dernières heures. Mais en revanche, il a réussi à se faire un nom.

Le Droit

« Je pense que plusieurs portes viennent de s’ouvrir pour moi. Je devrais obtenir une autre opportunité de la sorte », a soutenu le boxeur du club Final Round, dimanche matin, alors qu’il patientait pour son vol d’avion. Quelques heures auparavant, il avait dû se contenter d’un verdict nul majoritaire contre le Russe Sergey Lipinets dans un combat pour le titre intérimaire des mi-moyens de l’IBF à Uncasville, au Connecticut.

> Lisez la suite de l’article sur le site du Droit