(Cardiff) La licence du boxeur britannique Billy Joe Saunders a été suspendue dans la foulée de sa vidéo publiée sur les réseaux sociaux dans laquelle il semblait cautionner la violence domestique pendant l’épidémie de coronavirus.

Associated Press

Le champion WBO des super-moyens s’est filmé en train de s’entraîner et offrant aux hommes des conseils sur la façon de frapper leurs partenaires féminines pendant le confinement.

Le British Boxing Board of Control a déclaré avoir enquêté sur les commentaires de Saunders et a décidé de suspendre sa licence en vertu de la réglementation pour inconduite. La fédération a ajouté qu’une audience aura lieu « à un moment et un lieu à confirmer dès que possible. »

Saunders, qui est invaincu en 29 combats, était sur le point d’accepter d’affronter Saul « Canelo » Alvarez à Las Vegas avant le début de la pandémie.

Il s’est excusé

Il s’est excusé pour ses propos : « C’était une erreur idiote, mais je ne voulais pas faire de mal à personne et je ne ferais certainement pas la promotion de la violence domestique.

Il y a des gens qui meurent dans le monde entier en raison du coronavirus et j’essayais seulement de faire baisser la pression, a mentionné Saunders. Ce n’est visiblement pas le cas. Mon sens de l’humour n’est pas apprécié de tout le monde.

Billie Joe Saunders

Saunders a annoncé qu’il ferait un don de 25 000 livres (44 000 $ CAN) à une association caritative contre les abus domestiques.

Réagissant à la controverse, la boxeuse américaine Claressa Shields a mis sur son compte Twitter une vidéo montrant aux femmes comment réagir en cas de violence conjugale. Elle suggère où frapper pour obtenir un maximum d’effet.

Avec La Presse