(Ottawa) L’arbitre a levé le bras de la Canadienne Erica Wiebe pour signaler sa victoire et du même coup lui garantir une place pour les Jeux olympiques de Tokyo.

La Presse canadienne

Le geste avait une saveur plus protocolaire qu’autre chose, alors qu’aucun spectateur n’a pu être témoin de son accomplissement.

« C’était adressé à personne », a blagué Wiebe, samedi.

L’Ontarienne de 30 ans a remporté son match de demi-finales dans la catégorie des 76 kilogrammes, lors du tournoi de qualifications olympiques panaméricaines présenté au Shaw Centre d’Ottawa.

Il s’agissait d’un des seuls événements sportifs au calendrier samedi en raison des inquiétudes entourant la pandémie de COVID-19.

Les organisateurs du tournoi ont affirmé vendredi que les qualifications se poursuivraient comme prévu, mais sans spectateur.

Wiebe, la championne olympique en titre, n’avait besoin que d’un top-2 pour obtenir son laissez-passer pour les Jeux de Tokyo.

« Je suis venue ici pour une seule raison, soit de poinçonner mon billet pour Tokyo. Je savais que ce serait une journée exigeante, mais j’ai gardé ma position de lutte et j’ai exécuté mon plan de match. Je suis excitée de ce qui reste à venir », a-t-elle exprimé.

Wiebe a dit qu’elle avait travaillé fort au cours des quatre dernières années pour en arriver à ce moment.

« C’est un honneur de lutter pour le Canada, a-t-elle ajouté. Je me sens très fière de pouvoir le faire une fois de plus. »

Wiebe a défait l’Équatorienne Genesis Rosangela Reasco Valdez 6-0 lors des demi-finales. Elle a ensuite mis la main sur la médaille d’or quand la Brésilienne Aline Da Silva, blessée, a dû se retirer.

Wiebe était déçue de ne pas pouvoir lutter devant sa famille, ses amis et ses partisans de longue date. Sa ville natale n’est qu’à 30 minutes du centre-ville d’Ottawa. Elle était tout de même heureuse que le comité organisateur se soit assuré que la compétition ait lieu.

Le seul autre événement sportif majeur qui se tenait samedi était le gala de l’UFC au Brésil.

L’Albertaine Danielle Lappage a aussi obtenu son billet pour les Jeux de Tokyo en raison d’une victoire en demi-finales dans la catégorie des 68 kilogrammes.

Un représentant de Wrestling Canada Lutte a confirmé que l’épreuve masculine de style libre aurait lieu dimanche, comme prévu.