Simon Kean est passé de la parole aux actes en battant Adam Braidwood par arrêt de l'arbitre au troisième round, samedi soir, au Centre Gervais Auto de Shawinigan.

Publié le 16 juin 2018
LA PRESSE CANADIENNE

Kean a du même coup conservé son titre intercontinental des poids lourds de l'International Boxing Organization (IBO) et il a mis la main sur le titre vacant de la Francophonie du World Boxing Council (WBC).

Kean (15-0-0, 14 K.-O.) a stoppé la séquence de 12 victoires de Braidwood (13-2-0, 12 K.-O.) en l'envoyant dans les câbles grâce à un violent crochet de gauche. Alors que l'ancien joueur de la Ligue canadienne de football tentait de reprendre ses esprits, l'arbitre Michael Griffin a sonné l'arrêt des hostilités.

Les deux colosses s'étaient invectivés à quelques reprises au cours des derniers mois, ce qui a mené à leur affrontement.

Braidwood en était à un troisième combat au Québec. Il avait passé le K.-O. à Éric Martel-Bahoéli au Centre Vidéotron, le 24 février 2017, et il avait réservé le même sort à Jesus Manuel Paez au Casino de Montréal, le 31 mars 2018.

En sous-carte de ce gala, Yves Ulysse fils (16-1-0, 9 K.-O.) a remporté son combat par décision unanime des juges contre Ernesto Espana (25-1-1, 20 K.-O.). Deux juges ont remis une carte de 100-90 alors que le troisième a remis un pointage de 99-91.