Antonin Décarie ne l'a pas eu facile dans les derniers mois. Le Montréalais de 29 ans a vu ses deux derniers combats annulés. Il se voit maintenant offrir une chance en or de tout mettre ça derrière lui: un combat sur les ondes du réseau américain HBO, le 29 septembre au Connecticut.

Mis à jour le 19 sept. 2012
Gabriel Béland LA PRESSE

«Je suis très excité, c'est une opportunité exceptionnelle. Je ne veux pas simplement gagner, mais je veux être impressionnant, je veux bien paraître», lance Décarie (26-1, 7 K.-O.), qui va affronter l'espoir Alex Perez (16-0, 9 K.-O.).



Le boxeur devait d'abord se battre en avril mais a subi une blessure. On lui avait ensuite promis un combat le 11 août, en sous-carte lors du retour de Jean Pascal. Mais Pascal s'est blessé à la main droite et le gala a été annulé.



Décarie est resté au gymnase dans l'attente d'un combat de retour. Puis le téléphone du promoteur Yvon Michel a sonné. Au bout du fil, le promoteur américain Lou DiBella avait une offre inespérée: un combat venait d'être annulé pour le 29 septembre, et on se demandait si un boxeur de Montréal était prêt à relever le défi. Un combat sur HBO, tombé du ciel...



«J'étais resté au gymnase pendant tout ce temps, alors d'une certaine façon, j'ai fait ma propre chance. Mais oui, je suis content, même si je sais que ce ne sera pas facile. Perez est un gaucher de 6 pieds. Je n'aurai pas de cadeau, mais je sais que je peux le battre. Ce n'est pas Floyd Mayweather, quand même!»



À 29 ans, Décarie sait qu'une défaite aurait de graves conséquences. «Le fait que ce soit sur HBO, ça me rassure parce que je sais que ce serait plus gênant si j'étais volé.»



En cas de victoire, le promoteur Lou DiBella - qui s'occupe notamment des carrières de Sergio Martinez et d'Andre Berto - obtiendrait des droits sur les trois prochains combats de Décarie.