Bernard Hopkins a demandé mardi à la Commission de boxe de Californie que sa défaite samedi face à Chad Dawson, qui lui a coûté la perte du titre WBC des mi-lourds, soit requalifiée en victoire par disqualification, indiquait mercredi le site d'ESPN.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'Américain Hopkins a en effet perdu son titre dans des conditions controversées: l'arbitre a arrêté le combat en faveur de son compatriote Dawson à la 2e reprise, quand il a constaté que Hopkins s'était fait mal à l'épaule après que Dawson l'eut fait basculer au tapis d'un vigoureux coup d'épaule, parce qu'il s'était accroché sur son dos.

«Dawson devrait être disqualifié, car (son coup d'épaule) était intentionnel, il voulait me faire mal, point», assure Hopkins, qui s'est fait une luxation acromio-claviculaire à l'épaule gauche lors de ce combat à Los Angeles.

Une disqualification permettrait à Hopkins, 46 ans, de garder le titre WBC des mi-lourds et de rester le plus vieux boxeur de l'histoire à détenir une ceinture mondiale majeure. L'Américain n'a encore rien dit quant à la poursuite de sa riche carrière de 23 ans, ponctuée de 52 victoires (32 avant la limite), 6 défaites et 2 nuls et au cours de laquelle il n'a jamais été mis KO.

La Commission de boxe de Californie pourrait statuer le 13 décembre. La WBC examine également une plainte déposée lundi par les promoteurs de Hopkins.