(Madrid) La pandémie de COVID-19 force les grands d’Espagne à se serrer la ceinture : la Liga a abaissé presque de moitié le plafond salarial du FC Barcelone et du Real Madrid pour la saison 2020-2021, selon les chiffres publiés mardi par l’organisatrice du championnat.

Agence France-Presse

Le plafond salarial du Barça passe ainsi de 671,4 millions d’euros en 2019-2020 à 382,78 m EUR cette saison, ce qui oblige le club catalan à négocier de nouvelles réductions salariales avec les joueurs et l’encadrement professionnels.

Lors de l’exercice 2019-2020, le FC Barcelone a dépensé 532,4 millions d’euros en salaires, d’après le budget publié par le club.

Comme le Barça, le Real Madrid voit aussi son plafond salarial largement diminuer : il était de 641 millions d’euros en 2019-2020, il sera de 468,5 millions d’euros cette saison.

Le plafond salarial, calculé en fonction de diverses variables, est un indicateur utilisé par La Liga (l’organisme qui gère le football professionnel en Espagne) pour exercer un contrôle économique sur les 42 clubs professionnels de première et deuxième division, qui ont tous vu leurs plafonds baisser.

La pandémie a conduit à la fermeture des stades, des musées de clubs, des boutiques ou au remboursement des abonnements, et a durement frappé les comptes des clubs, qui doivent désormais trouver des moyens pour réduire leurs frais.

« Aujourd’hui, pour finir la saison, de manière globale, il manque 490 millions d’euros au football espagnol pour payer les frais des clubs », a expliqué Javier Tebas, le patron de La Liga, samedi lors d’un colloque organisé par le journal sportif espagnol Marca.

« S’il n’y a pas de public (dans les stades) jusqu’à la fin de la saison, le manque à gagner serait de 707 millions d’euros », a précisé Tebas, rappelant que « plus le niveau du club est élevé, plus il est affecté ».

« Aujourd’hui, on a environ 600 millions d’euros en moins à dépenser », a ajouté le patron de LaLiga, soulignant le fait qu’« il y a des clubs qui ont besoin de réduire leur masse salariale ou de vendre des joueurs ».

Dans cette optique, le FC Barcelone a entamé des négociations avec ses joueurs pour une diminution des salaires, tandis que la presse espagnole a avancé la semaine dernière que le Real Madrid envisagerait également d’en faire de même.