Source ID:; App Source:

CH: un échange intelligent

Joel Armia ne devient pas le gros attaquant offensif rêvé.... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Joel Armia ne devient pas le gros attaquant offensif rêvé. Mais ce choix de première ronde en 2011 (16e au total) est un gros ailier droit de 6 pieds 4 pouces et 205 livres âgé de 25 ans (depuis mai) qui peut aussi jouer au centre.

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Marc Bergevin vient d'effectuer un échange intelligent, et rassurant.

Intelligent, parce qu'il obtient un jeune ailier droit intéressant, Joel Armia, sans rien céder en retour ; il aide seulement les Jets de Winnipeg, et son ancien collègue à Chicago, Kevin Chevedlayoff, le DG des Jets, à se débarrasser du contrat du gardien Steve Mason.

Rassurant, puisque cette transaction semble indiquer que le Canadien est sérieux dans son processus de rajeunissement : le CH ne se lancera probablement pas dans une folle chasse aux joueurs autonomes puisque les équipes qui acceptent de vilains contrats pour obtenir de jeunes actifs se rangent généralement dans le camp des constructeurs à long terme.

Le Canadien met en outre la main sur des choix de quatrième et septième rondes, et envoie le jeune défenseur Simon Bourque à Winnipeg.

Marc Bergevin a jusqu'à midi pour soumettre Steve Mason au ballottage en prévision d'un rachat de contrat. Il reste un an de contrat à ce gardien décevant, à un salaire annuel de quatre millions.

En rachetant son contrat, seulement 1,3 million de dollars serait comptabilisé sur la masse salariale de l'équipe cette année et l'an prochain. Et le CH bénéficie déjà d'une belle marge de manoeuvre à cet égard.

On peut aussi envoyer Mason dans la Ligue américaine ou le refiler à un autre club.

Armia ne devient pas le gros attaquant offensif rêvé. Mais ce choix de première ronde en 2011 (16au total) est un gros ailier droit de 6 pieds 4 pouces et 205 livres âgé de 25 ans (depuis mai) qui peut aussi jouer au centre.

Son rôle était plus limité chez les Jets en raison du talent à l'attaque à Winnipeg, mais il a néanmoins obtenu 29 points, dont 12 buts, en 79 matchs l'an dernier. On pouvait l'utiliser en deuxième vague lors des supériorités numériques et il jouait aussi en infériorité numérique.

Dans un rôle accru à Montréal, voilà un joueur capable de marquer 20 buts et d'obtenir 40 points par saison. Pour un joueur qui n'a rien coûté à Marc Bergevin, il constitue un risque intéressant.

Armia avait offert une grande performance au Championnat mondial junior en 2013. Il avait amassé 12 points en six matchs, un sommet au sein de l'équipe finlandaise devant Teuvo Teravainen, Aleksander Barkov et un certain Artturi Lehkonen. Il était le plus vieux du groupe cependant.

Armia était passé des Sabres de Buffalo aux Jets avec Tyler Myers et un choix de première ronde en février 2015 dans l'échange qui a permis aux Sabres d'obtenir Evander Kane.

Cette transaction permet désormais aux Jets libérer assez s'espace sur leur masse salariale pour faire signer un nouveau contrat à Paul Stastny.

Le Canadien pourrait accepter de souffrir l'an prochain, et peut-être la suivante, le temps de collectionner les jeunes joueurs et les choix au repêchage.

Mais de cette façon, il prépare un avenir plus intéressant, comme l'ont fait avant lui les Maple Leafs de Toronto et les Jets de Winnipeg, par exemple.

***

Mise à jour : Selon divers médias, le Canadien va racheter le contrat de Steve Mason.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer