Le magazine Hockey News a publié un numéro spécial sur les gardiens, cette semaine.

Publié le 25 févr. 2009
Mathias Brunet

Dans l'un des reportages, on demande à 22 recruteurs et directeur du développement des joueurs d'équipes de la LNH de dresser une liste des meilleurs espoirs à cette position. Les voici dans l'ordre:

Jacob Markstrom, Floride, premier choix de la deuxième ronde l'été dernier. Il a permis à la Suède de remporter l'argent au plus récent Championnat mondial junior.

Tuukka Rask, Boston, premier choix des Maple Leafs (21e) en 2005, l'ancien DG à Toronto l'a échangé aux Bruins il y a quelques années pour obtenir Andrew Raycroft. John Ferguson jr comptait alors deux bons jeunes gardiens dans son organisation, Rask et Justin Pogge. Soit Ferguson préférait Pogge, soit les Bruins voulaient Rask et non Pogge.

Simeon Varlamov (photo), Washington, premier choix (23e) des Capitals en 2006, un choix obtenu dans l'échange qui a envoyé Brendan Witt à Nashville il y a quelques années. Varlamov va bien dans la Ligue américaine et il a bien fait en deux matchs dans la LNH cette saison, dont l'un contre le Canadien.

Ondrej Pavelec, Atlanta, choix de deuxième ronde en 2005 qui jouait pour Pascal Vincent au Cap-Breton,  BobHartley ne cesse de vanter ses mérites et les Thrashers pourraient échanger Lehtonen pour lui faire une place.

Chet Pickard, Nashville, premier choix (18e) des Predators en 2008, il a succédé à Carey Price à Tri-City dans la Ligue junior de l'Ouest.

Jonathan Bernier, Los Angeles, 11e choix au total par les Kings en 2006, il poursuit son apprentissage dans la Ligue américaine. Il a de la compétition puisque Los Angeles compte quelques bons jeunes gardiens.

Dans l'ordre suivent Cory Schneider, Brian Elliott, Jake Allen (du Junior de Montréal, que j'aurais placé à un rang un peu plus élevé), Justin Pogge (pas fort en quelques sorties avec les Leafs cette année) et Thomas McCollum (Detroit).

Les poolers devront cependant noter qu'il faut être prudent quand on choisit un jeune gardien. Pour un Steve Mason, il y a dix Kari Lehtonen, Dan Blackburn, Hannu Toivonen, Rick DiPietro, Brent Krahn, Brian Finley, Patrick DesRochers ou Jamie Storr.

D'ailleurs Marc-André Fleury et Carey Price, malgré toutes les belles performances qu'ils promettent, ne sont pas très payants pour les poolers cette saison. Le processus est long, parfois beaucoup plus long que prévu. Il faut donc éviter de les sélectionner trop tôt dans leur carrière, à moins d'aimer le risque.

Le Hockey News note d'ailleurs que six des 25 gardiens repêchés en première ronde entre 1996 et 2005 ont percé jusqu'ici.  Que dire de plus?